ECLATS DE VOIX – Dimanche 17 Décembre – St Louis

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Eclats de Voix

Eclats de Voix

Le choeur de chambre ECLATS de VOIX composé d’une vingtaine de chanteurs, a été créé en 2003 par Gérard BACONNAIS. Il interprète des oeuvres de la fin du XIXe siècle à nos jours en s‘appuyant sur des chanteurs confirmés ayant une grande pratique de la polyphonie, voire du chant soliste. Parmi les oeuvres abordées, des oeuvres profanes et sacrées, romantiques, néoclassiques et contemporaines. Le répertoire choisi, très riche sur le plan choral, permet de présenter aux mélomanes des compositions injustement méconnues ou peu proposées. Le choeur s’attache ainsi à faire aimer la musique contemporaine au plus grand nombre. Eclats de Voix se produit régulièrement à Nantes et dans sa région. Il est invité régulièrement par les Amis de l’orgue de Nantes et Loire- Atlantique, notamment dans des programmes autour de Noël. En 2004, l’ADDM l’a convié à un concert autour des compositeurs baltes. Le choeur s’est également produit à la Folle Journée de Nantes en 2005, 2008 et 2010, il sera présent lors de l’édition 2012.

gerard_baconnais

Gérard BACONNAIS

Gérard BACONNAIS est le directeur artistique et chef du « Choeur de Chambre Éclats de Voix ». Agrégé d’éducation musicale et de chant choral et titulaire du Diplôme d’état de direction d’ensembles vocaux, il étudie l’orgue avec Félix MOREAU et Jean BOYER, ainsi que le chant avec Jean LAURENS. Il crée en 1987 la maîtrise de la Perverie qui regroupera 150 choristes, avec laquelle il obtient plusieurs prix internationaux. Des stages de direction de choeur lui permettent de se perfectionner auprès de Philippe CAILLARD, Heins HENNIG des Petits Chanteurs de Hanovre et d’Edward HIGGINBOTTOM du New Collège d’Oxford. Il suit les cours de direction d’orchestre au Conservatoire National de Région de Nantes, dans la classe de Jenõ REHAK qu’il remplace à la Direction de la Schola Cantorum, en 1998. De 1995 à 2004, Gérard BACONNAIS a été chef de choeur de la maîtrise de l’Opéra de Nantes.

bourcier

Michel BOURCIER

Né à Nantes en 1964, Michel Bourcier est organiste de formation. Il reçoit notamment l’enseignement de l’organiste et chef d’orchestre Jean-Louis GIL qui lui fait partager sa passion pour la musique du XXième siècle. Parallèlement, il effectue des études approfondies d’écriture musicale avec le compositeur Christian VILLENEUVE puis se perfectionne dans cette discipline au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il obtient le 1er prix d’analyse dans la classe du compositeur Claude BALLIF.
Michel Bourcier est invité à donner des récitals d’orgue dans de hauts lieux de l’orgue français (Notre-Dame, Saint-Eustache, Saint-Remi-en-Provence, à la Cathédrale d’Auxerre, au Conservatoire Supérieur de Lyon, aux festivals de Toulouse-les-Orgues, Colla Voce de Poitiers, le Printemps des Orgues d’Angers, la Folle Journée de Nantes, etc.). Il est particulièrement sollicité pour se produire avec des solistes et des chœurs. A ce titre, il travaille régulièrement avec l’ensemble Les Eléments de Toulouse, l’Ensemble Vocal Michel Piquemal…
Sa rencontre avec le compositeur Jean-Louis FLORENTZ lui a permis de donner en création deux des quatre œuvres d’orgue de ce compositeur : « Les Laudes » (1985) et « Debout sur le soleil » (1991), cette dernière lui étant dédiée. Il donne aussi en création des œuvres de Jacques LENOT (« Aus der Engel Ordnungen », Second Livre d’Orgue), de Christophe LOOTEN (Livre d’Orgue), de Patrick BURGAN (« Ex Maria virgine »), de Valéry AUBERTIN (Seconde Sonate) et inscrit fréquemment des œuvres du XXième siècle à ses programmes, notamment les œuvres de Olivier MESSIAEN.
Titulaire du Certificat d’Aptitude, Michel Bourcier enseigne l’orgue au Conservatoire National de Région de Nantes. Il est titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et est membre de la commission des orgues non protégées au titre des monuments historiques pour le Ministère de la Culture.
La direction d’orchestre est une orientation nouvelle au sein de ses activités. Il dirige en 2003 la création de « Nod » de François ROSSÉ, pour ensemble de 80 cuivres, piano et percussion au C.N.R. de Nantes et en 2004 « Soldanelle », de Jean-Yves BOSSEUR, pour soprano et ensemble instrumental. Il est membre fondateur de l’ensemble instrumental Utopik, créé en 2004, et dont il est le chef principal.

Voici leur programme :

Charles-Marie WIDOR (1844-1937)
Moderato extrait de la Symphonie Gothique

Gioacchino Rossini (1792-1868)
Kyrie extrait de la Petite Messe Solennelle

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Ave Maria

Alejandro Consolacion (1980)
Alleluia

Charles-Marie WIDOR
Andante sostenuto extrait de la Symphonie Gothique

Ola Gjeilo (1978)
The Ground extrait de la Sunrise Mass
Evening Prayer

Alexandre Pierre François BOËLY (1785-1858)
Offertoire pour la messe du jour de Noël

Noëls Traditionnels
Coventry Carol
Jesus rest your head
Tece voda (soliste : Morgane Ginet)
Mnogaya lita
Gaudete

CONSTANCE TAILLARD – Dimanche 10 Décembre – St Louis

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Née en 1994, Constance Taillard commence ses études musicales dans sa ville natale, au Conservatoire de Mulhouse. Elle y étudie d’abord le piano, puis le clavecin et l’orgue dans les classes d’Elisabeth Gélis et de Jean-Paul Rey. Successivement en 2010 puis en 2011, elle y obtient le DEM en clavecin et en orgue. Elle se perfectionne ensuite auprès d’Eric Lebrun au CRR de Saint-Maur-des-Fossés.
A l’âge de 17 ans, Constance Taillard intègre la classe d’Olivier Baumont et Blandine Rannou au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Après avoir obtenu son Master de clavecin et basse-continue mention très bien à l’unanimité, elle entre dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry. Elle y suit parallèlement la formation au Certificat d’Aptitude et est nommée professeur de clavecin au Conservatoire d’Arras en 2016.
En tant que soliste, Constance Taillard est fréquemment invitée à se produire aussi bien en France qu’à l’étranger. Elle s’est déjà fait entendre à la Cité de la Musique de Paris dans le cadre de l’intégrale Jean-Sébastien Bach, aux Invalides à Paris, au festival de Marseille « Mars en Baroque » et au festival « Organi Antichi » de Bologne (It). Son intérêt pour la musique contemporaine l’amène à rencontrer les compositeurs d’aujourd’hui comme Gilbert Amy, Thierry Escaich et Eric Lebrun.
La musique d’ensemble tient également une place importante dans son activité musicale. Elle joue sous la direction de Julien Chauvin, Emmanuel Haïm et Ignazio Schifani et est régulièrement sollicitée pour collaborer avec des ensembles vocaux tels que les choeurs Intermezzo, Jubilate Deo ou encore l’Ensemble vocal Christine Paillard. Pendant deux ans, elle dirige les choeurs de Saint-Antoine des Quinze-vingts aux côtés d’Eric Lebrun.
Soucieuse de la conservation des orgues dans leur état d’origine, elle préside l’Association Patrimoine Oltingue Sundgau qui a pour mission de préserver le Callinet le plus authentique d’Alsace.
Constance Taillard est soutenue par la fondation Safran.

Voici son programme :

Jean Sébastien BACH (1685-1750)
Prélude et Fugue en Sol Majeur BWV 541

Louis VIERNE (1870-1937)
Adagio extrait de la Symphonie n°3, Op. 28

Louis-Claude DAQUIN (1694-1772)
Noël Suisse N°12 Grand Jeu et Duo

César FRANCK (1822-1890)
Choral N°2 en si mineur

Jean Sébastien BACH (1685-1750)
Nun komm, der Heiden Heiland BWV 699

Marcel DUPRE (1886-1971)
Prélude et Fugue en Si Majeur, Op. 7

Louis-Claude DAQUIN (1694-1772)
Noël N°10 Grand Jeu et Duo « Quand Jésus naquit à Noël » extrait du Nouveau Livre de Noëls

Marcel DUPRE (1886-1971)
« Le monde dans l’attente du sauveur »
extrait de la Symphonie Passion, Op. 23

MAITRISE DE NOTRE DAME DE BON PORT – Dimanche 03 Décembre 2017

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT, Florence LADMIRAULT fait ses études musicales (orgue, harmonie, histoire…) au Conservatoire National de Région de Nantes.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire d grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
En décembre 2012, elle est élue membre actif de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire, lui remet les insignes de chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Damien RAHIER effectue ses études d’orgue CRR de Tours puis celui d’Angers dans la classe d’orgue de Jean Louis Gil. Parallèlement à son diplôme d’ingénieur Arts et Métiers, il se perfectionne auprès d’Olivier Latry, puis devient organiste des Petits Chanteurs de Ste Marie St Dominique et de la maitrise de la Cathédrale de Bourges. Nommé Directeur Général de la Société de Bourse Portzamparc à Nantes en juillet 2012, il est depuis 2007 organiste co-titulaires du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon Port de Nantes.

Diplômée du Conservatoire de Nantes en formation musicale chant et histoire de la musique, Ofélia VALIBOUZE a chanté pour plusieurs ensembles : Ensemble de conservatoire de musique (Bucarest), Choeurs « Elisabeth Brasseur (Paris), CNR (Nantes), Ensemble vocal de Nantes (dir. P. Colleaux), Choeurs ONPL (dir. V . Fayet), et depuis 2002 pour l’Ensemble Aria Voce spécialisé dans la musique baroque et l’interprétation de partitions inédites. Professeur certifié d’éducation musicale et chant choral en collège, chef de choeur pour le Centre Culturel Franco-Italien de Nantes, Ofélia se produit aussi en tant que soliste, mélodie/lieder ainsi que dans des répertoires plus symphoniques

La tradition chorale de Notre-Dame de Bon-Port remonte à la construction de l’église (environ 1853). Avant la guerre 1914-1918, la maîtrise eut pour directeurs deux musiciens qui firent une grande carrière à Paris : Michel D’ARGEUVE et Auguste LE GUENNANT qui, avec Madame LE MEIGNAN, et à partir de cet ensemble vocal, fondèrent la Scola Cantorum.
Après la tourmente de la guerre 1939-1945 (église frappée par les bombardements le 16 septembre 1943 puis fermée), le chanoine Lebrun, curé de la paroisse demande à Maurice POTE, titulaire des grandes orgues, de renouer avec cette ancienne tradition.
La maîtrise vit au rythme de l’année liturgique. Florence LADMIRAULT reprend en 1993 la maîtrise en devenant maître de chœur et organiste de la paroisse.
La maîtrise a interprété ces dernières années la messe de Noël de M.A Charpentier, des messes de L. Vierne, de Ch. M Widor, de P. Ladmirault, des œuvres de C. Franck et le Requiem G. Fauré, la Cantate « en forme de colombe » d’ E. Daniel, Carols de J. Rutter…
Depuis quelques années, des choristes extérieurs viennent renforcer le chœur lors des concerts, nous les en remercions chaleureusement.

Voici leur programme :

Fantaisie pastorale de Clément LORET
Noel X de Louis Claude DAQUIN

Direction : Florence LADMIRAULT
Orgue : Damien RAHIER
Soprano : Ofélia VALIBOUZE

Cantate de Noel de Louis Claude DAQUIN
Laudamus te de W.A MOZART

Messe de Noel d’Albert ALAIN :

Entrée : Noël de Guilmant en sol M
Kyrie
Gloria
Offertoire: Noel Nouvelet de Jehan ALAIN
Sanctus
Bénédictus
Agnus
Communion: Panis Angelicus de César FRANCK
Sortie: Noël de Guillmant en do M

PREMIER CONCERT DE LA SAISON 2017/2018

Eric et Olivier Beaumin sont deux frères passionnés de musique. Ils jouent ensemble depuis plus de 20 ans au sein de nombreux ensembles de Fest-Noz, de concert, pour les danseurs du cercle Bleuniadur et bien-sûr en duo Bombarde et Orgue. Ils ont régulièrement l’occasion de participer à des concerts bombarde et orgue. Ils ont remporté les éditions 2010, 2012 et 2016 du concours régional de bombarde et orgue à Chantepie, et ont exportés ce duo hors de Bretagne (Confolens (16), Dijon (21), Zakopane (Pologne), Caroline du Nord (USA), etc…).

Eric BEAUMIN, bombarde

Eric Beaumin commence la bombarde à 12 ans et se met deux ans plus tard au piano, puis à l’orgue. Après plusieurs années de pratique, dont six ans à la Cathédrale de Saint Pol de Léon, il fait quelques concerts de bombarde et orgue en tant qu’organiste, mais c’est avant tout pour la bombarde qu’il se passionne et joue depuis une vingtaine d’années. Il a depuis l’occasion de jouer dans diverses formations. Ses études de musique lui donnent l’opportunité de chanter en chorale et de prendre goût à l’harmonisation et à la composition. Il compose ainsi pour divers ensembles instrumentaux, tel des quatuors à cordes ou des harpes.

Eric enseigne la bombarde et la flûte traversière en bois depuis plus de quinze ans en école de musique et au sein de Bodadeg Ar Sonerion. Sa passion pour la musique l’amène également à jouer du violoncelle, du saxophone, de la veuze, de l’accordéon ainsi que des timbales.

Olivier BEAUMIN, orgue

Olivier débute l’apprentissage du piano à 6 ans au CNR de Nantes. Cette formation classique lui permet de remporter en 1992 la médaille d’Or au grand concours « Le Royaume de la Musique » organisé par Radio France. Par la suite, il étudie le jazz et participe à plusieurs master class. Il complète sa formation par l’apprentissage de la musique d’improvisation contemporaine. A la fin du 3ème cycle de son apprentissage, il s’intéresse de près à la musique bretonne, avec pour passion l’adaptation du piano et de l’orgue, dans le respect des danses bretonnes. Il se produit en fest-noz depuis plus de 20 ans, enseigne le piano depuis l’an 2000 et est accordeur de piano.
PROGRAMME DU CONCERT

Suite Vannetaise
Sur des thèmes de danses et de marche de la partie bretonnante du pays vannetais ainsi qu’une mélodie gallo‐vannetaise. Débute par une ouverture de notre composition, puis un An Dro formé de trois thèmes traditionnels, une Complainte « ma position est bien triste et cruelle » et Ton-bale Gregam (une marche de Grand-Champ).

Ton Disanv
Mélodie composée par le sonneur Trégorois Gildas Moal arrangée par Olivier Beaumin.

Chantepie 2012
Cette pièce nous a permis de gagner pour la deuxième fois le championnat de Bretagne de bombarde et orgue en 2012 :
– Complainte de Montaigu
– La Oie (danse du pays de Retz)
– Le pou et l’araignée (complainte datant du début 1900)
– Pilé menu (danse du pays Vannetais Gallo)
– Enez Eusa (Gwerz)
– Dañs a grenn (Laridé-Gavotte, danse de la région de Pontivy)

Tri Kantikoù
Cette pièce enchaine trois cantiques bretons : Kinnigomp holl (offrons tous), Patronnez dous ar Folgoad (douce patronne du Folgoët) et Evit bevañ gant levenez (pour vivre dans la joie).

Toutouig
Berceuse bretonne.

Chantepie 2010
Cette pièce nous a permis de remporter le championnat de Bretagne de bombarde et orgue en 2010 :
– 1ère exposition du cantique « Intron Santez Anna »
– Cantique « O elez ar baradoz »
– Marche Vannetaise « A Verduron » qui était jouée par L. Le Moing
– Transition contemporaine amenant vers la 2ème exposition du cantique « Intron Santez Anna »
– « Là sur les quais du Havre »
– Cantique « Adoromp holl »
– Polka composée sur 2 airs du Goëlo

DIMANCHE 18 FEVRIER 2018

EGLISE SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU – 16H00

L’ensemble GIOCO VOCALE, composé de huit chanteurs a été fondé en 2012 autour d’Olivier CHAPLAIS pour assurer la première partie du concert d’inauguration de la restauration de l’Orgue de Saint-Mars la Jaille.
Ces huit chanteurs sont tous issus des grands choeurs de la région nantaise et plus précisément de l’Ensemble Vocal Aria Voce dont tous font partie. Que ce soit en petit ensemble de chambre ou en grande formation orchestrale et vocale, ils ont une grande expérience musicale – Certains ont dernièrement participé à l’enregistrement d’une messe inédite de Domenico SCARLATTI, enregistrement fait à Donostia réunissant une quarantaine de chanteurs, les solistes de l’ensemble A Sei Voci et autant d’instrumentistes. Ils se sont aussi produits au “Festival de la Chaise Dieu”, au “Festival du Printemps des Arts”, à Pampelune pour interpréter pendant le “Festival Música para un Tiempo de Oración”, le Stabat Mater de Scarlatti, pièce à dix voix pour 10 chanteurs.
L’ensemble GIOCO VOCALE a pour dessein de faire connaître la musique vocale baroque à quatre et huit voix. Leur premier programme sera axé sur deux familles illustrement connues : La Famille BACH et La Famille SCARLATTI, et ils serons rejoints par trois autres chanteurs et une continuiste pour préparer un concert à douze voix autour de la messe de l’Homme Armé de Giacommo CARISSIMI.

Olivier CHAPLAIS

Après avoir travaillé l’orgue au Conservatoire de Musique de Poitiers avec Dominique FERRAN, Olivier CHAPLAIS poursuit ses études avec Pascale MELIS, Éric LEBRUN et Michel BOURCIER. Il obtient ses Prix en Orgue et en Formation Musicale ainsi qu’une Maîtrise en Musicologie. Titulaire des Grandes Orgues de Sainte-Thérèse de Nantes, il travaille régulièrement en tant qu’organiste et continuiste avec les ensembles de la région : La Schola Cantorum, la Maîtrise de la Perverie, la Schola de la Cathédrale de Nantes, le Choeur de Chambre Eclats de Voix, l’Ensemble Vocal Aria Voce, ensemble qu’il a également intégré en tant que chanteur.

Florence LADMIRAULT

FLORENCE LADMIRAULT étudie le piano dès l’âge de 6 ans avec Louis-Claude THIRION au Conservatoire National de Région de Nantes. A 14 ans, elle entre dans la classe d’orgue de Micheline LAGACHE puis, près de Pascale MELIS, où elle obtient le Premier Prix à l’unanimité en 1989.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon-Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
Florence est l’arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT. Avec son frère Paul-Ronan au hautbois ils ont enregistré leur premier CD en l’église de Saint Aignan de Grand Lieu (44) sur l’orgue d’esthétique baroque allemand construit par le facteur d’orgue Denis LONDE en 2000. En 2007, ils ont enregistré un deuxième CD sur l’orgue Cavaillé-Coll/Mutin de la chapelle Saint Marc à Nantes intitulé « Paul LADMIRAULT et ses contemporains », autour des œuvres de leur aïeul.

En décembre 2012, elle a été élue membre actif de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire lui remet les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

DIMANCHE 14 JANVIER 2018

EGLISE SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU – 16H00

 

Diplômé du conservatoire national supérieur de musique  de Paris en orgue (2001) et en pédagogie (Certificat d’aptitude en 2007), Mickael Durand s’est perfectionné auprès de Wolfgang Zerer à Hambourg et s’est vu récompensé du diplôme de «  Konzertexam  » en 2005. Il est également claveciniste, instrument qu’il a perfectionné auprès de Bob van Asperen au conservatoire d’Amsterdam après avoir obtenu le DEM dans la classe d’Elisabeth Joyé à Paris. Il pratique également la viole de gambe et termine actuellement le cursus supérieur au conservatoire de Poitiers. Il joue régulièrement en duo avec Philippe Lafitte (trompettiste) et avec d’autres musiciens et chanteurs et accompagne régulièrement des ensembles vocaux. Professeur d’orgue au Conservatoire  d’Alençon, il est organiste titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et accompagnateur de la Maîtrise et professeur de claviers.

Le concert se fait en partenariat avec l’ensemble baroque  » Les Cantates Spirituelles ». Le programme fera entendre des pièces pour orgue de Bach et la cantate BWV 35 « Geist und Seele wird verwirret » pour voix d’ Alto et orgue obligé.

Musiciens:
Chant: Anne Maugard
Violons: Emmanuelle Barré et Emmanuel Curial
Alto: Thomas Thiébaud
Violoncelle: Luc Saint Loubert
Clavecin: Gaëlle Coulon
Orgue: Mickaël Durand

DIMANCHE 17 DECEMBRE 2017

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Eclats de Voix

Eclats de Voix

Le choeur de chambre ECLATS de VOIX composé d’une vingtaine de chanteurs, a été créé en 2003 par Gérard BACONNAIS. Il interprète des oeuvres de la fin du XIXe siècle à nos jours en s‘appuyant sur des chanteurs confirmés ayant une grande pratique de la polyphonie, voire du chant soliste. Parmi les oeuvres abordées, des oeuvres profanes et sacrées, romantiques, néoclassiques et contemporaines. Le répertoire choisi, très riche sur le plan choral, permet de présenter aux mélomanes des compositions injustement méconnues ou peu proposées. Le choeur s’attache ainsi à faire aimer la musique contemporaine au plus grand nombre. Eclats de Voix se produit régulièrement à Nantes et dans sa région. Il est invité régulièrement par les Amis de l’orgue de Nantes et Loire- Atlantique, notamment dans des programmes autour de Noël. En 2004, l’ADDM l’a convié à un concert autour des compositeurs baltes. Le choeur s’est également produit à la Folle Journée de Nantes en 2005, 2008 et 2010, il sera présent lors de l’édition 2012.

gerard_baconnais

Gérard BACONNAIS

Gérard BACONNAIS est le directeur artistique et chef du « Choeur de Chambre Éclats de Voix ». Agrégé d’éducation musicale et de chant choral et titulaire du Diplôme d’état de direction d’ensembles vocaux, il étudie l’orgue avec Félix MOREAU et Jean BOYER, ainsi que le chant avec Jean LAURENS. Il crée en 1987 la maîtrise de la Perverie qui regroupera 150 choristes, avec laquelle il obtient plusieurs prix internationaux. Des stages de direction de choeur lui permettent de se perfectionner auprès de Philippe CAILLARD, Heins HENNIG des Petits Chanteurs de Hanovre et d’Edward HIGGINBOTTOM du New Collège d’Oxford. Il suit les cours de direction d’orchestre au Conservatoire National de Région de Nantes, dans la classe de Jenõ REHAK qu’il remplace à la Direction de la Schola Cantorum, en 1998. De 1995 à 2004, Gérard BACONNAIS a été chef de choeur de la maîtrise de l’Opéra de Nantes.

bourcier

Michel BOURCIER

Né à Nantes en 1964, Michel Bourcier est organiste de formation. Il reçoit notamment l’enseignement de l’organiste et chef d’orchestre Jean-Louis GIL qui lui fait partager sa passion pour la musique du XXième siècle. Parallèlement, il effectue des études approfondies d’écriture musicale avec le compositeur Christian VILLENEUVE puis se perfectionne dans cette discipline au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il obtient le 1er prix d’analyse dans la classe du compositeur Claude BALLIF.
Michel Bourcier est invité à donner des récitals d’orgue dans de hauts lieux de l’orgue français (Notre-Dame, Saint-Eustache, Saint-Remi-en-Provence, à la Cathédrale d’Auxerre, au Conservatoire Supérieur de Lyon, aux festivals de Toulouse-les-Orgues, Colla Voce de Poitiers, le Printemps des Orgues d’Angers, la Folle Journée de Nantes, etc.). Il est particulièrement sollicité pour se produire avec des solistes et des chœurs. A ce titre, il travaille régulièrement avec l’ensemble Les Eléments de Toulouse, l’Ensemble Vocal Michel Piquemal…
Sa rencontre avec le compositeur Jean-Louis FLORENTZ lui a permis de donner en création deux des quatre œuvres d’orgue de ce compositeur : « Les Laudes » (1985) et « Debout sur le soleil » (1991), cette dernière lui étant dédiée. Il donne aussi en création des œuvres de Jacques LENOT (« Aus der Engel Ordnungen », Second Livre d’Orgue), de Christophe LOOTEN (Livre d’Orgue), de Patrick BURGAN (« Ex Maria virgine »), de Valéry AUBERTIN (Seconde Sonate) et inscrit fréquemment des œuvres du XXième siècle à ses programmes, notamment les œuvres de Olivier MESSIAEN.
Titulaire du Certificat d’Aptitude, Michel Bourcier enseigne l’orgue au Conservatoire National de Région de Nantes. Il est titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et est membre de la commission des orgues non protégées au titre des monuments historiques pour le Ministère de la Culture.
La direction d’orchestre est une orientation nouvelle au sein de ses activités. Il dirige en 2003 la création de « Nod » de François ROSSÉ, pour ensemble de 80 cuivres, piano et percussion au C.N.R. de Nantes et en 2004 « Soldanelle », de Jean-Yves BOSSEUR, pour soprano et ensemble instrumental. Il est membre fondateur de l’ensemble instrumental Utopik, créé en 2004, et dont il est le chef principal.

DIMANCHE 10 DECEMBRE 2017

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Née en 1994, Constance Taillard commence ses études musicales dans sa ville natale, au Conservatoire de Mulhouse. Elle y étudie d’abord le piano, puis le clavecin et l’orgue dans les classes d’Elisabeth Gélis et de Jean-Paul Rey. Successivement en 2010 puis en 2011, elle y obtient le DEM en clavecin et en orgue. Elle se perfectionne ensuite auprès d’Eric Lebrun au CRR de Saint-Maur-des-Fossés.
A l’âge de 17 ans, Constance Taillard intègre la classe d’Olivier Baumont et Blandine Rannou au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Après avoir obtenu son Master de clavecin et basse-continue mention très bien à l’unanimité, elle entre dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry. Elle y suit parallèlement la formation au Certificat d’Aptitude et est nommée professeur de clavecin au Conservatoire d’Arras en 2016.
En tant que soliste, Constance Taillard est fréquemment invitée à se produire aussi bien en France qu’à l’étranger. Elle s’est déjà fait entendre à la Cité de la Musique de Paris dans le cadre de l’intégrale Jean-Sébastien Bach, aux Invalides à Paris, au festival de Marseille « Mars en Baroque » et au festival « Organi Antichi » de Bologne (It). Son intérêt pour la musique contemporaine l’amène à rencontrer les compositeurs d’aujourd’hui comme Gilbert Amy, Thierry Escaich et Eric Lebrun.
La musique d’ensemble tient également une place importante dans son activité musicale. Elle joue sous la direction de Julien Chauvin, Emmanuel Haïm et Ignazio Schifani et est régulièrement sollicitée pour collaborer avec des ensembles vocaux tels que les choeurs Intermezzo, Jubilate Deo ou encore l’Ensemble vocal Christine Paillard. Pendant deux ans, elle dirige les choeurs de Saint-Antoine des Quinze-vingts aux côtés d’Eric Lebrun.
Soucieuse de la conservation des orgues dans leur état d’origine, elle préside l’Association Patrimoine Oltingue Sundgau qui a pour mission de préserver le Callinet le plus authentique d’Alsace.
Constance Taillard est soutenue par la fondation Safran.

Voici son programme :

Jean Sébastien BACH (1685-1750)
Prélude et Fugue en Sol Majeur BWV 541

Louis VIERNE (1870-1937)
Adagio extrait de la Symphonie n°3, Op. 28

Louis-Claude DAQUIN (1694-1772)
Noël Suisse N°12 Grand Jeu et Duo

César FRANCK (1822-1890)
Choral N°2 en si mineur

Jean Sébastien BACH (1685-1750)
Nun komm, der Heiden Heiland BWV 699

Marcel DUPRE (1886-1971)
Prélude et Fugue en Si Majeur, Op. 7

Louis-Claude DAQUIN (1694-1772)
Noël N°10 Grand Jeu et Duo « Quand Jésus naquit à Noël » extrait du Nouveau Livre de Noëls

Marcel DUPRE (1886-1971)
« Le monde dans l’attente du sauveur »
extrait de la Symphonie Passion, Op. 23

DIMANCHE 03 DECEMBRE 2017

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT, Florence LADMIRAULT fait ses études musicales (orgue, harmonie, histoire…) au Conservatoire National de Région de Nantes.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire d grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
En décembre 2012, elle est élue membre actif de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire, lui remet les insignes de chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Damien RAHIER effectue ses études d’orgue CRR de Tours puis celui d’Angers dans la classe d’orgue de Jean Louis Gil. Parallèlement à son diplôme d’ingénieur Arts et Métiers, il se perfectionne auprès d’Olivier Latry, puis devient organiste des Petits Chanteurs de Ste Marie St Dominique et de la maitrise de la Cathédrale de Bourges. Nommé Directeur Général de la Société de Bourse Portzamparc à Nantes en juillet 2012, il est depuis 2007 organiste co-titulaires du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon Port de Nantes.

Diplômée du Conservatoire de Nantes en formation musicale chant et histoire de la musique, Ofélia VALIBOUZE a chanté pour plusieurs ensembles : Ensemble de conservatoire de musique (Bucarest), Choeurs « Elisabeth Brasseur (Paris), CNR (Nantes), Ensemble vocal de Nantes (dir. P. Colleaux), Choeurs ONPL (dir. V . Fayet), et depuis 2002 pour l’Ensemble Aria Voce spécialisé dans la musique baroque et l’interprétation de partitions inédites. Professeur certifié d’éducation musicale et chant choral en collège, chef de choeur pour le Centre Culturel Franco-Italien de Nantes, Ofélia se produit aussi en tant que soliste, mélodie/lieder ainsi que dans des répertoires plus symphoniques

La tradition chorale de Notre-Dame de Bon-Port remonte à la construction de l’église (environ 1853). Avant la guerre 1914-1918, la maîtrise eut pour directeurs deux musiciens qui firent une grande carrière à Paris : Michel D’ARGEUVE et Auguste LE GUENNANT qui, avec Madame LE MEIGNAN, et à partir de cet ensemble vocal, fondèrent la Scola Cantorum.
Après la tourmente de la guerre 1939-1945 (église frappée par les bombardements le 16 septembre 1943 puis fermée), le chanoine Lebrun, curé de la paroisse demande à Maurice POTE, titulaire des grandes orgues, de renouer avec cette ancienne tradition.
La maîtrise vit au rythme de l’année liturgique. Florence LADMIRAULT reprend en 1993 la maîtrise en devenant maître de chœur et organiste de la paroisse.
La maîtrise a interprété ces dernières années la messe de Noël de M.A Charpentier, des messes de L. Vierne, de Ch. M Widor, de P. Ladmirault, des œuvres de C. Franck et le Requiem G. Fauré, la Cantate « en forme de colombe » d’ E. Daniel, Carols de J. Rutter…
Depuis quelques années, des choristes extérieurs viennent renforcer le chœur lors des concerts, nous les en remercions chaleureusement.

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017

BASILIQUE SAINT NICOLAS DE NANTES – 16H00

 

Eric et Olivier Beaumin sont deux frères passionnés de musique. Ils jouent ensemble depuis plus de 20 ans au sein de nombreux ensembles de Fest-Noz, de concert, pour les danseurs du cercle Bleuniadur et bien-sûr en duo Bombarde et Orgue. Ils ont régulièrement l’occasion de participer à des concerts bombarde et orgue. Ils ont remporté les éditions 2010, 2012 et 2016 du concours régional de bombarde et orgue à Chantepie, et ont exportés ce duo hors de Bretagne (Confolens (16), Dijon (21), Zakopane (Pologne), Caroline du Nord (USA), etc…).

Eric BEAUMIN, bombarde

Eric Beaumin commence la bombarde à 12 ans et se met deux ans plus tard au piano, puis à l’orgue. Après plusieurs années de pratique, dont six ans à la Cathédrale de Saint Pol de Léon, il fait quelques concerts de bombarde et orgue en tant qu’organiste, mais c’est avant tout pour la bombarde qu’il se passionne et joue depuis une vingtaine d’années. Il a depuis l’occasion de jouer dans diverses formations. Ses études de musique lui donnent l’opportunité de chanter en chorale et de prendre goût à l’harmonisation et à la composition. Il compose ainsi pour divers ensembles instrumentaux, tel des quatuors à cordes ou des harpes.

Eric enseigne la bombarde et la flûte traversière en bois depuis plus de quinze ans en école de musique et au sein de Bodadeg Ar Sonerion. Sa passion pour la musique l’amène également à jouer du violoncelle, du saxophone, de la veuze, de l’accordéon ainsi que des timbales.

Olivier BEAUMIN, orgue

Olivier débute l’apprentissage du piano à 6 ans au CNR de Nantes. Cette formation classique lui permet de remporter en 1992 la médaille d’Or au grand concours « Le Royaume de la Musique » organisé par Radio France. Par la suite, il étudie le jazz et participe à plusieurs master class. Il complète sa formation par l’apprentissage de la musique d’improvisation contemporaine. A la fin du 3ème cycle de son apprentissage, il s’intéresse de près à la musique bretonne, avec pour passion l’adaptation du piano et de l’orgue, dans le respect des danses bretonnes. Il se produit en fest-noz depuis plus de 20 ans, enseigne le piano depuis l’an 2000 et est accordeur de piano.

 

1 2 3 19