AMIS DE L’ORGUE DE NORT/ERDRE
Samedi 15 Octobre 2016 à 20h30

Les Amis de l’Orgue de Nort-sur-Erdre ont le plaisir de vous inviter à leur concert d’automne, le Samedi 15 Octobre 2016 à 20h30, en l’Eglise de Nort-sur-Erdre.

Les instruments à « anches libres » y tiendront une place toute particulière : Accordéon, harmonica, orgue à bouche, harmonium indien, que vous découvrirez dans un registre classique et traditionnel : Caccini, Feraponte, Gounod, musique traditionnelle indienne…

Deux chorales viendront chanter avec l’orgue et l’ensemble de synthétiseur Synthax Error : Vangelis (extraits de 1492), West Side Story, New-York New-York…et un morceau final original composé par Antoine Oheix.

Et bien sûr, notre magnifique orgue Cavaillé-Coll, tenu par Patrick Branchereau, qui fera sonner ses tuyaux au son de Vierne, Lefébure-Wély, entre autres, et accompagnera les chanteurs et musiciens.

Un programme riche et varié qui vous attend à Nort-sur-Erdre, Samedi 15 octobre à 20h30, à l’église.

Participation libre.

Visitez notre page FB : www.facebook.com/lesamisdelorguenort

Nouvelle saison en ligne

Voici le programme de l’année 2016/2017
des Amis de l’Orgue de Nantes et de Loire Atlantique.

Dimanche 20 novembre 2016
Basilique Saint-Nicolas de Nantes
Karol MOSSAKOWSKI, organiste polonais, Grand Prix de Chartres 2016
Participation aux frais : 7 €

Dimanche 27 novembre 2016
Eglise Notre Dame de Bon-Port à Nantes
Ensemble vocal « ECLATS DE VOIX »,
Gérard BACONNAIS, direction
Michel BOURCIER, organiste de la cathédrale de Nantes
Lusiné LAZARYAN, orgue de choeur
Participation aux frais : 7 €

Dimanche 4 décembre 2016
Eglise Notre Dame de Bon-Port à Nantes
Concert annuel de la Maîtrise et des organistes

Dimanche 11 décembre 2016
Eglise Notre Dame de Bon-Port à Nantes
Chœurs de l’Opéra de Nantes,
Xavier RIBES, direction
Florence LADMIRAULT, organiste de Saint Nicolas à Nantes
Olivier CHAPLAIS, organiste de Ste Thérèse de Nantes
Participation aux frais : 7 €

Dimanche 18 décembre 2016 16h00
Eglise Notre Dame de Bon-Port à Nantes
CONCERT DE NOËL
Lidia KSIAZKIEWICZ, organiste de la cathédrale de Laon
Participation aux frais : 7 €

Dimanche 15 janvier 2017 16h00
Eglise de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu
Léonor LEPRÊTRE, Soprano
Pierre QUEVAL, organiste de l’église Saint-Ignace à Paris
Concert coproduit avec l’Université Permanente de Nantes
Participation aux frais : 7 €

Dimanche 5 mars 2017 16h00
Eglise de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu
Chœur EVA, Françoise ROUSSILLAT, direction
Frédéric LABARRE, organiste de ND de Toutes Joies à Nantes
Concert coproduit avec la Mairie de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu
Participation aux frais : 7 €

Dimanche 05 Mars 2017
ST AIGNAN 16h00

evaL’Ensemble Vocal féminin EVA, créé en 2005, est actuellement dirigé par Françoise Roussillat, professeure et chef de chœur au Conservatoire de Nantes. Le groupe est devenu féminin en 2012. Les chanteuses, amateurs, recrutées sur audition, sont toutes de bonnes musiciennes, nombre d’entre elles sont instrumentistes. Chaque année, l’Ensemble vocal leur propose un stage avec un intervenant extérieur (professeur de chant, de danse, de théâtre ..) pour un travail approfondi sur le mouvement, la présence scénique, le souffle, la recherche d’un son pour le groupe… L’Ensemble Vocal féminin EVA a fait le choix d’un répertoire éclectique, incluant des œuvres peu connues de toutes les époques. Selon les programmes proposés, l’Ensemble vocal féminin EVA choisit de chanter a capella ou accompagné: consort de violes de gambe, flûtes à bec, traverso et théorbe, orgue, cors et harpe, piano…

Françoise ROUSSILLAT Pianiste et contrebassiste, elle fut co-fondatrice de l’Ensemble instrumental FA7 qui a créé de nombreux spectacles musicaux mis en scène pour adultes et enfants.
Elle a chanté de nombreuses années comme mezzo-soprano dans l’Ensemble vocal Philippe Caillard à Paris.
Titulaire du C.A. de Formation Musicale et du Diplôme d’Etat de Direction des Ensembles Vocaux, elle dirige plusieurs chœurs (enfants, adolescents et adultes) au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nantes, ainsi qu’à l’extérieur (Ensemble vocal Christian Villeneuve).
Elle dirige l’Ensemble vocal EVA depuis Septembre 2006
Création d’un stage de Chant choral et Danse afro-contemporaine à Clisson en Août 2010 et 2011.
Dans son travail avec les ensembles vocaux, elle cherche toujours à établir des passerelles entre le chant, la danse et l’art dramatique.

frederic-labarre

Frédéric LABARRE

Lors de ses études au Conservatoire National de Région de Tours, Frédéric Labarre étudie l’orgue dans la classe d’Olivier Vernet, ainsi que la basse continue, la trompette, et le chant, spécialement au sein du Chœur de Chambre Mikrokosmos.
Puis il poursuit sa formation auprès de Michel Bourcier et Damien Simon au Conservatoire National de Région de Rennes. Il y obtient le DEM (Diplôme d’Études Musicales) d’orgue et un prix de perfectionnement l’année suivante. Parallèlement, il intègre la classe d’accompagnement au piano de Lucette Marliac à Rennes, et obtient un DEM de piano à Nantes sous la direction de Tünde Hajdu.
Il est appelé à se produire en soliste et en duo avec la flûtiste Émilie Bonnefille. Il joue également avec divers ensembles de la région nantaise, dont l’Orchestre National des Pays de Loire.
Il enseigne actuellement le piano et l’orgue à l’école de musique Olivier Messiaen (Nantes) et à Sautron. Il est titulaire du premier orgue Louis Debierre (classé monument historique) de Notre Dame de Toutes Joies, à Nantes

Dimanche 15 Janvier 2017
ST AIGNAN 16h00

Pierre Queval

Pierre QUEVAL

Né en 1988, originaire de la région nantaise, Pierre Queval est lauréat des Conservatoires de Nantes et Saint-Maur-des-Fossés, établissements où il reçoit l’enseignement de Michel Bourcier, Eric Lebrun et Pierre Pincemaille, pour l’orgue et l’improvisation.

Il achève actuellement ses études en cycle de master au Conservatoire de Paris (cnsmdp), dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry ainsi que dans les classes d’improvisation (orgue et piano) de Thierry Escaich, Lazzlo Fassang, Philippe Lefèbvre et Jean-François Zygel.
Il a déjà obtenu, en 2013, la licence d’organiste-interprète (DNSPM) avec mention très bien, un prix de contrepoint, dans la classe de Pierre Pincemaille, ainsi que la licence d’improvisateur, en 2014.

Titulaire des orgues Gloton et Debierre des églises Saint-Clair (depuis 2006) et Sainte-Anne (depuis 2011) de Nantes, organiste assistant du grand orgue historique Debierre de l’église Notre-Dame-de-Bon-Port de Nantes (depuis 2007), Pierre Queval est nommé, en novembre 2014, organiste titulaire « par quartier » du grand orgue Cavaillé-Coll/Haerpfer-Ermann de l’église Saint-Ignace à Paris (6ème).

Il donne par ailleurs des récitals dans toute la France. Il se produit régulièrement à Paris (Saint-Sulpice, La Trinité, Saint-Séverin…) et est l’invité de plusieurs festivals renommés, tel que « Radio-France et Montpellier/Languedoc-Roussillon », le Festival de la Chaise-Dieu, les « Soirées estivales » de la Cathédrale de Chartres, le Festival de l’Abbaye de Royaumont, le « Festival de Musique Sacrée de la Cathédrale de Saint-Malo », « Le Son des Orgues » de la Cathédrale d’Orléans, le Festival « Musique en Côte basque », « Musique Sacrée à la Cathédrale de Nantes », « Estivales d’orgue de la Cité » à Carcassonne…

En tant qu’accompagnateur, il joue avec plusieurs formations vocales (Chœur Aedes, Choeur et Orchestre National des Pays de la Loire, Schola Cantorum de Nantes, Chœur « Eclats de Voix »…) ainsi qu’avec des chanteurs ou instrumentistes solistes. A ce titre, il a enregistré, avec la soprano Ellen Giacone, un album consacré aux « Ave Maria » français des XIXème et XXème siècle.
Pierre Queval vient également de fonder le trio « Meigma » avec la flûtiste Charlotte Berthomé et la violoniste Mathilde Gandar et s’est produit avec les trompettistes Jean-Jacques Metz et Alexandre Baty.

Léonor LEPRETRE

Léonor LEPRETRE

Léonor LEPRÊTRE est pianiste de formation. Après des études de graphisme et publicité, elle suit les cours de chant de Tania Gedda au CNR de Rouen et obtient son prix de chant en 1999 (DEM). Après ses débuts dans les chœurs de l’opéra de Rouen et à l’Atelier choral de l’opéra qui rayonnera pendant trois ans à travers toute la Normandie (oratorios),elle intègre les Jeunes Solistes, chœur parisien de musique contemporaine dirigé par Rachid Safir avec lequel elle chante plusieurs créations au Châtelet, à la Cité de la musique. Elle commence à se spécialiser en musique baroque et en mélodie française et suit les enseignements respectifs d’Isabelle Poulenard et de Véronique Dietschy.Léonor se produit très régulièrement en soliste et en choriste.Elle se produit tantôt avec l’ensemble vocal de Nantes dirigé par Paul Colléaux tantôt avec Aria Voce dirigé par Philippe Lecorf ainsi qu’avec la Chapelle Musique du Val de Grâce de Paris dirigée par Etienne Ferchaud.Elle a été invitée par l’Alliance française en Inde pour un récital de mélodie française à New-Delhi. Elle obtient son premier rôle d’opéra dans Pirame et Thisbé à l’opéra Graslin de Nantes en mai 2007. Elle chante chaque année aux Folles Journées de Nantes en soliste ou choriste ( programmes Schubert, Schütz …avec l’Ensemble Vocal de Nantes).
Plus récemment, elle a chanté avec la Symphonie du Marais –direction Hugo Reyne- au domaine de la Chabotterie en Vendée. Elle se consacre notamment à la musique baroque avec l’ensemble musical Europa Barocca.Léonor est passionnée de pédagogie du chant. Elle obtient le diplôme d’Etat de chant en mars 2009. Elle est professeur de chant au chœur de l’Orchestre National des Pays de Loire dirigé par Valérie Fayet et assistante spécialisée en technique vocale au Conservatoire de Nantes.

Dimanche 18 Décembre 2016
ST LOUIS 16h00

lidiaNée en 1977 à Poznan (Pologne), Lidia Ksiazkiewicz commence ses études de piano à l’âge de 5 ans et d’orgue à l’âge de 20 ans. Après de brillantes études dans les Académies Nationales de Musique de Bydgoszcz et Poznan où elle obtient respectivement les diplômes de formations supérieures de piano (1er Prix) et d’orgue (1er Prix avec mention d’honneur) elle reçoit un grand nombre de distinctions lors de concours internationaux :

1er Prix du Concours International de Musique du 20ème Siècle de Varsovie en 1994,
1er Prix du Concours International d’Orgue de Rimini en Italie (2003),
3e Prix du concours international d’orgue de Haarlem, Pays-Bas (Concours César Franck, 2000)
Prix Spécial du Concours international Reger/Messiaen de Graz (Autriche) en 2003. Le Grand Prix du concours de l’Académie des Beaux-Arts en 2004

Venue en France pour se perfectionner elle obtient le 1er Prix de perfectionnement à l’unanimité du Conservatoire National de Région de Saint-Maur en orgue et médaille d’or en clavecin. En 2004, elle est finaliste du prestigieux Concours International d’orgue de Chartres. Elle s’est déjà produite dans de nombreux pays (France, Italie, Russie, Luxembourg, Pologne, Hollande, Allemagne, Suisse, Tchéquie, Slovaquie, Albanie, Danemark, Autriche, Espagne…). En 2013 elle a enregistré un cd sur l’orgue de la cathédrale de Laon et en février 2016 un autre au piano (parution prévue en juin 2016).

Outre sa formation de pianiste et d’organiste, Lidia Ksiazkiewicz a effectué des études approfondies de pédagogie (Diplôme National de Pédagogie en orgue et en piano) et a publié un ouvrage sur l’apport de la technique pianistique au répertoire romantique de l’orgue. En tant qu’une soliste, elle a collaboré avec orchestres symphoniques en Slovaquie et Pologne ainsi qu’avec les radios et télévisions en Europe (Vienne – ORF, Varsovie – Polskie Radio, Tirana – TV1).
Elle est invitée aussi comme membre de jury lors de concours internationaux d’orgue et piano.

Lidia Ksiazkiewicz est actuellement professeur au Conservatoire de Musique et Académie Supérieure de Strasbourg.
Depuis septembre 2010 elle est devenue organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale de Laon.

Dimanche 11 Décembre 2016
ST LOUIS 16h00

operaDepuis 2003, avec l’arrivée de Jean-Paul Davois, directeur général, le chœur d’Angers Nantes Opéra, composé de 32 choristes, est régulièrement invité par d’autres maisons d’opéras (Opéra national du Rhin, Opéra de Dijon, Opéra de Rennes, …) et festivals (Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon, les Chorégies d’Orange,…) en plus de ses participations au programme des saisons d’Angers Nantes Opéra.

Reconnu pour ses qualités d’interprétation du répertoire lyrique, tant musicales que scéniques, le chœur d’Angers Nantes Opéra aime aussi interpréter d’autres répertoires, avec d’autres partenaires. C’est le cas naturellement, à Nantes et à Angers, avec l’Orchestre National des Pays de la Loire, mais aussi avec l’Opéra de Rennes, l’ensemble Da Camera… ou selon une programmation éclectique imaginée par Jean-Paul Davois, par exemple, pour la création d’œuvres du compositeur franco-libanais, Zad Moultaka, ou pour Djangology II, un hommage à Django Reinhardt !

Chaque saison, le Chœur d’Angers Nantes Opéra est invité par différentes maisons et festivals d’opéras : en janvier et février 2013, il a accompagné la production d’Angers Nantes Opéra de Jen?fa (Janá?ek) à l’Opéra de Lille. En janvier 2011 il était à l’Opéra de Massy pour les Contes d’Hoffmann (Strauss) puis à l’Opéra national de Montpellier Languedoc-Roussillon pour une version concert de Samson et Dalila (Saint-Saëns) ; aux Chorégies d’Orange en juillet 2011 pour Aida (Verdi) et en juillet 2012 pour La Bohème (Puccini) sous la direction de Myung-Whun Chung.
Cet été 2013, le Chœur est de nouveau convié aux Chorégies d’Orange pour deux productions : Le Vaisseau fantôme (Wagner) aux côtés de Marie-Ange Todorovitch, sous la direction de Mikko Franck, puis pour Un bal masqué (Verdi) sous la direction de Alain Altinoglu.

Force artistique permanente d’Angers Nantes Opéra, le chœur participe naturellement et activement à la politique d’action culturelle, en allant à la rencontre de tous les publics, en se produisant au rythme d’ateliers et de concerts participatifs dans les quartiers ou dans la rue, lors de certaines éditions des Accroches-Cœurs à Angers et traditionnellement à l’occasion de la Fête de la musique, dont le programme est répété sous la direction de Sandrine Abello pendant plusieurs mois avec les nantais et dans différentes maisons de quartiers, pour former, avec le concours de la ville de Nantes, un chœur de 3000 chanteurs « Et si on chantait ».
Pour les collégiens ou lycéens, le Chœur et sa chef de chœur sont également l’un des acteurs de sensibilisation à la musique d’éveil au chant choral. De même que le Chœur a participé à un concert-rencontre, à l’Institut des Hauts-Thébaudières (Vertou 44), dans le cadre de la politique d’ouverture d’Angers Nantes Opéra envers les spectateurs déficients visuels et jeunes handicapés.
Durant l’été 2012, et dans le cadre d’une tournée inspirée par le programme d’action culturelle menée initialement autour du Château de Barbe-bleue de Bartòk dans les châteaux d’Angers et de Nantes, le chœur s’est produit en concert au cœur d’un spectacle déambulatoire « à l’ombre de Barbe-bleue » dans des châteaux et sites emblématiques de la région (le Musée du Vieux-Château de Laval (53), le Château départemental de Châteaubriant (44), l’Abbaye de l’Epau ( le Mans – 72), le Haras national – parc départemental de l’Isle Briand au Lion d’Angers (49).
L’impact et le succès de ces actions ancrées dans les quartiers ou la région des Pays–de-la-Loire font que le Chœur a été récemment sollicité pour chanter à l’occasion de différentes inaugurations : celle du nouveau Pont Tabarly (Nantes) le 18 juin 2011, celle du nouveau théâtre de Saint-Nazaire en septembre 2012.

Cet été 2013, le Chœur était de nouveau convié aux Chorégies d’Orange pour deux productions : Le Vaisseau fantôme (Wagner), sous la direction de Mikko Franck, puis pour Un bal masqué (Verdi) sous la direction de Alain Altinoglu.
En 2014, le Chœur d’Angers Nantes Opéra sera l’interprète d’une création a capella LA DERNIERE FETE, spectacle conçu par Dirk Opstaele et Kurt Bikkenbergs pour la partie musicale, inspiré des pièces des Tchekhov et de mélodies slaves.

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT étudie le piano dès l’âge de 6 ans avec Louis-Claude THIRION au Conservatoire National de Région de Nantes. A 14 ans, elle entre dans la classe d’orgue de Micheline LAGACHE puis, près de Pascale MELIS, où elle obtient le Premier Prix à l’unanimité en 1989.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon-Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
Florence est l’arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT. Avec son frère Paul-Ronan au hautbois ils ont enregistré leur premier CD en l’église de Saint Aignan de Grand Lieu (44) sur l’orgue d’esthétique baroque allemand construit par le facteur d’orgue Denis LONDE en 2000. En 2007, ils ont enregistré un deuxième CD sur l’orgue Cavaillé-Coll/Mutin de la chapelle Saint Marc à Nantes intitulé « Paul LADMIRAULT et ses contemporains », autour des œuvres de leur aïeul.
En décembre 2012, elle a été élue membre actif de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire lui remet les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Olivier CHAPLAIS

Olivier CHAPLAIS

Après avoir travaillé l’orgue au Conservatoire National de Musique de Poitiers avec Dominique FERRAN, Olivier CHAPLAIS poursuit ses études avec Pascale MELIS, Éric LEBRUN et Michel BOURCIER. Il obtient ses Prix en Orgue et en Formation Musicale ainsi qu’une Maîtrise en Musicologie. Titulaire des Grandes Orgues de Sainte-Thérèse de Nantes, il travaille régulièrement en tant qu’organiste et continuiste avec les ensembles de la région : La Schola Cantorum, la Maîtrise de la Perverie, Il Coro Piccolo, Le Choeur Coloquinte, la Schola de la Cathédrale de Nantes, le Choeur de Chambre Eclats de Voix, l’Ensemble Vocal Aria Voce – dont il est l’un des organistes/clavecinistes – ensemble qu’il a également intégré en tant que chanteur. D’ailleurs, que ce soit en petit ensemble de chambre ou en grande formation orchestrale et vocale, il a une grande expérience vocale – il a dernièrement participé à l’enregistrement d’une messe inédite de Domenico SCARLATTI, enregistrement fait à Donostia réunissantaria olivier correction une quarantaine de chanteurs, les solistes de l’ensemble A Sei Voci et autant d’instrumentistes. Il s’est aussi produit au “Festival de la Chaise Dieu”, au “Festival du Printemps des Arts”, à la “Folle Journée de Nantes”, à Pampelune pour interpréter pendant le “Festival Música para un Tiempo de Oración”, le Stabat Mater de Scarlatti, pièce à dix voix pour 10 chanteurs.

Il se passionne aussi pour la gravure musicale, et a permis à l’Ensemble Vocal Aria Voce de présenter en concert les Concerti Musicali per uso di Chiesa de Giovanni LEGRENZI, les Litanies con le quatro Antifone della Beata Vergine de Giovanni Paolo COLONNA et les deux Messes à double choeur de Girolamo FRESCOBALDI.

Enfin, passionné d’informatique, il est l’administrateur et le concepteur des sites des Amis de l’Orgue de Nantes et de Loire Atlantique, de l’Académie de Recherche sur l’Interprétation Ancienne, ainsi que de l’Ensemble Vocal GIOCO VOCALE dont il est aussi le directeur artistique.

Dimanche 04 Décembre 2016
ST LOUIS 16h00

La tradition chorale de Notre-Dame de Bon-Port remonte à la construction de l’église (environ 1853). Avant la guerre 1914-1918, la maîtrise eut pour directeurs deux musiciens qui firent une grande carrière à Paris : Michel d’Argeuve et Auguste Le Guennant qui, avec Madame Le Meignan, et à partir de cet ensemble vocal, fondèrent la Scola Cantorum. Après la tourmente de la guerre 1939-1945 (église frappée par les bombardements le 16 septembre 1943 puis fermée), le chanoine Lebrun, curé de la paroisse demande à Maurice Pôté, titulaire des grandes orgues, de renouer avec cette ancienne tradition. La maîtrise vit au rythme de l’année liturgique. Maurice Pôté institue la tradition du concert de Noël. Florence Ladmirault reprend en 1993 la maîtrise en devenant maître de choeur et organiste de la paroisse, charge qu’elle partage avec Damien Rahier, co-titulaire du grand-orgue depuis 2007. La maîtrise a ainsi fait vivre le mystère de la Nativité à travers de nombreux Noëls populaires et a interprété ces dernières années la messe de Noël de M.A Charpentier, des messes de L. Vierne, des œuvres de C. Franck et G. Fauré, la cantate « en forme de colombe » d’E. Daniel…

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT étudie le piano dès l’âge de 6 ans avec Louis-Claude THIRION au Conservatoire National de Région de Nantes. A 14 ans, elle entre dans la classe d’orgue de Micheline LAGACHE puis, près de Pascale MELIS, où elle obtient le Premier Prix à l’unanimité en 1989.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon-Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
Florence est l’arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT. Avec son frère Paul-Ronan au hautbois ils ont enregistré leur premier CD en l’église de Saint Aignan de Grand Lieu (44) sur l’orgue d’esthétique baroque allemand construit par le facteur d’orgue Denis LONDE en 2000. En 2007, ils ont enregistré un deuxième CD sur l’orgue Cavaillé-Coll/Mutin de la chapelle Saint Marc à Nantes intitulé « Paul LADMIRAULT et ses contemporains », autour des œuvres de leur aïeul.
En décembre 2012, elle a été élue membre actif de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire lui remet les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Dimanche 27 Novembre 2016
ST LOUIS 16h00

Eclats de Voix

Eclats de Voix

Le choeur de chambre ECLATS de VOIX composé d’une vingtaine de chanteurs, a été créé en 2003 par Gérard BACONNAIS. Il interprète des oeuvres de la fin du XIXe siècle à nos jours en s‘appuyant sur des chanteurs confirmés ayant une grande pratique de la polyphonie, voire du chant soliste. Parmi les oeuvres abordées, des oeuvres profanes et sacrées, romantiques, néoclassiques et contemporaines. Le répertoire choisi, très riche sur le plan choral, permet de présenter aux mélomanes des compositions injustement méconnues ou peu proposées. Le choeur s’attache ainsi à faire aimer la musique contemporaine au plus grand nombre. Eclats de Voix se produit régulièrement à Nantes et dans sa région. Il est invité régulièrement par les Amis de l’orgue de Nantes et Loire- Atlantique, notamment dans des programmes autour de Noël. En 2004, l’ADDM l’a convié à un concert autour des compositeurs baltes. Le choeur s’est également produit à la Folle Journée de Nantes en 2005, 2008 et 2010, il sera présent lors de l’édition 2012.

gerard_baconnais

Gérard BACONNAIS

Gérard BACONNAIS est le directeur artistique et chef du « Choeur de Chambre Éclats de Voix ». Agrégé d’éducation musicale et de chant choral et titulaire du Diplôme d’état de direction d’ensembles vocaux, il étudie l’orgue avec Félix MOREAU et Jean BOYER, ainsi que le chant avec Jean LAURENS. Il crée en 1987 la maîtrise de la Perverie qui regroupera 150 choristes, avec laquelle il obtient plusieurs prix internationaux. Des stages de direction de choeur lui permettent de se perfectionner auprès de Philippe CAILLARD, Heins HENNIG des Petits Chanteurs de Hanovre et d’Edward HIGGINBOTTOM du New Collège d’Oxford. Il suit les cours de direction d’orchestre au Conservatoire National de Région de Nantes, dans la classe de Jenõ REHAK qu’il remplace à la Direction de la Schola Cantorum, en 1998. De 1995 à 2004, Gérard BACONNAIS a été chef de choeur de la maîtrise de l’Opéra de Nantes.

bourcier

Michel BOURCIER

Né à Nantes en 1964, Michel Bourcier est organiste de formation. Il reçoit notamment l’enseignement de l’organiste et chef d’orchestre Jean-Louis GIL qui lui fait partager sa passion pour la musique du XXième siècle. Parallèlement, il effectue des études approfondies d’écriture musicale avec le compositeur Christian VILLENEUVE puis se perfectionne dans cette discipline au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il obtient le 1er prix d’analyse dans la classe du compositeur Claude BALLIF.
Michel Bourcier est invité à donner des récitals d’orgue dans de hauts lieux de l’orgue français (Notre-Dame, Saint-Eustache, Saint-Remi-en-Provence, à la Cathédrale d’Auxerre, au Conservatoire Supérieur de Lyon, aux festivals de Toulouse-les-Orgues, Colla Voce de Poitiers, le Printemps des Orgues d’Angers, la Folle Journée de Nantes, etc.). Il est particulièrement sollicité pour se produire avec des solistes et des chœurs. A ce titre, il travaille régulièrement avec l’ensemble Les Eléments de Toulouse, l’Ensemble Vocal Michel Piquemal…
Sa rencontre avec le compositeur Jean-Louis FLORENTZ lui a permis de donner en création deux des quatre œuvres d’orgue de ce compositeur : « Les Laudes » (1985) et « Debout sur le soleil » (1991), cette dernière lui étant dédiée. Il donne aussi en création des œuvres de Jacques LENOT (« Aus der Engel Ordnungen », Second Livre d’Orgue), de Christophe LOOTEN (Livre d’Orgue), de Patrick BURGAN (« Ex Maria virgine »), de Valéry AUBERTIN (Seconde Sonate) et inscrit fréquemment des œuvres du XXième siècle à ses programmes, notamment les œuvres de Olivier MESSIAEN.
Titulaire du Certificat d’Aptitude, Michel Bourcier enseigne l’orgue au Conservatoire National de Région de Nantes. Il est titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et est membre de la commission des orgues non protégées au titre des monuments historiques pour le Ministère de la Culture.
La direction d’orchestre est une orientation nouvelle au sein de ses activités. Il dirige en 2003 la création de « Nod » de François ROSSÉ, pour ensemble de 80 cuivres, piano et percussion au C.N.R. de Nantes et en 2004 « Soldanelle », de Jean-Yves BOSSEUR, pour soprano et ensemble instrumental. Il est membre fondateur de l’ensemble instrumental Utopik, créé en 2004, et dont il est le chef principal.

Dimanche 20 Novembre 2016
ST NICOLAS 16h00

mossakowskiNé en Pologne en 1990 dans une famille de musiciens, Karol Mossakowski commence la pratique de la musique à l’âge de trois ans par l’apprentissage du piano et de l’orgue avec son père. Il entre ensuite à l’Académie de musique de Poznań, où il a comme professeurs Elżbieta Karolak et Jarosław Tarnawski. Admis en 2011 dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il obtient son premier prix en juin 2016. Depuis 2013, il étudie l’improvisation dans la classe de Thierry Escaich, Philippe Lefebvre et László Fassang, ainsi que l’harmonie auprès de Fabien Waksman.
En mai 2013, le premier prix du Concours international du Printemps de Prague lui ouvre les portes de nombreux festivals et ensembles musicaux, notamment en République tchèque, Slovaquie, Angleterre, Allemagne et Pologne. En mai 2015, il obtient le grand prix et le prix du public du Concours international Jean-Louis-Florentz d’Angers, décerné par l’Académie des Beaux-Arts. La même année, il obtient le grand prix André-Marchal à Biarritz. En septembre 2016, il remporte l’un des plus prestigieux concours internationaux, le grand prix de Chartres.
En 2014-2015, il a été pendant six mois «Young Artist in Residence» à la cathédrale Saint-Louis de La Nouvelle-Orléans (États-Unis). Cette expérience lui a permis de jouer de nombreux récitals et concerts, et de donner des cours d’interprétation et d’improvisation, notamment pour l’American Guild of Organists.

Ces derniers mois, il a joué notamment à la Philharmonie nationale de Varsovie, à la Philharmonie de Paris, à la cathédrale de Cologne et au Festival international du film de La Rochelle. Le public a pu découvrir son talent d’improvisateur la saison passée dans le film Jeanne d’Arc de Dreyer, à paraître prochainement en DVD.

Concert des Rameaux : Amis de l’Orgue de REZE – Dimanche 13 Mars 16h30

Affiche Concert du 13 mars 2016L’association  »Les Amis de l’orgue de Saint-Paul de Rezé » a le plaisir de vous annoncer son traditionnel  »Concert des Rameaux » qui aura lieu cette année, exceptionnellement, le dimanche 13 mars.
L’ensemble vocal Guillaume Boni que dirige Etienne Roullet, professeur de musique et de chant choral, fera résonner des polyphonies appartenant en grande partie au patrimoine de musique sacrée européen,  »autour du Miserere d’Allegri », (œuvre dont Mozart alors âgé de 14 ans, recopia de mémoire les 9 voix après une seule audition !). Chants faisant partie traditionnellement des Offices de  »la Semaine Sainte » pour la plupart.
Aux claviers de l’orgue sera Martine Rochedreux, organiste de l’église Saint-Félix à Nantes. Titulaire du diplôme d’orgue avec les félicitations du jury au conservatoire du XIVème à Paris, d’une licence de concert et du grand prix de virtuosité au concours national Gil Graven, licenciée en musicologie, titulaire du diplôme d’Ecriture musicale au Conservatoire National de Musique de Nantes, du diplôme d’Etat de formation musicale… elle enseigne cette dernière discipline au Conservatoire de Nantes… La pièce enjouée de Buxtehude qui ouvrira le concert sera suivie d’autres œuvres, plus dramatiques ou émouvantes.
Les amis de l’orgue de Rezé vous attendent pour ce nouveau moment d’émotions musicales.

1 2 3 13