Dimanche 11 Décembre 2016
ST LOUIS 16h00

operaDepuis 2003, avec l’arrivée de Jean-Paul Davois, directeur général, le chœur d’Angers Nantes Opéra, composé de 32 choristes, est régulièrement invité par d’autres maisons d’opéras (Opéra national du Rhin, Opéra de Dijon, Opéra de Rennes, …) et festivals (Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon, les Chorégies d’Orange,…) en plus de ses participations au programme des saisons d’Angers Nantes Opéra.

Reconnu pour ses qualités d’interprétation du répertoire lyrique, tant musicales que scéniques, le chœur d’Angers Nantes Opéra aime aussi interpréter d’autres répertoires, avec d’autres partenaires. C’est le cas naturellement, à Nantes et à Angers, avec l’Orchestre National des Pays de la Loire, mais aussi avec l’Opéra de Rennes, l’ensemble Da Camera… ou selon une programmation éclectique imaginée par Jean-Paul Davois, par exemple, pour la création d’œuvres du compositeur franco-libanais, Zad Moultaka, ou pour Djangology II, un hommage à Django Reinhardt !

Chaque saison, le Chœur d’Angers Nantes Opéra est invité par différentes maisons et festivals d’opéras : en janvier et février 2013, il a accompagné la production d’Angers Nantes Opéra de Jen?fa (Janá?ek) à l’Opéra de Lille. En janvier 2011 il était à l’Opéra de Massy pour les Contes d’Hoffmann (Strauss) puis à l’Opéra national de Montpellier Languedoc-Roussillon pour une version concert de Samson et Dalila (Saint-Saëns) ; aux Chorégies d’Orange en juillet 2011 pour Aida (Verdi) et en juillet 2012 pour La Bohème (Puccini) sous la direction de Myung-Whun Chung.
Cet été 2013, le Chœur est de nouveau convié aux Chorégies d’Orange pour deux productions : Le Vaisseau fantôme (Wagner) aux côtés de Marie-Ange Todorovitch, sous la direction de Mikko Franck, puis pour Un bal masqué (Verdi) sous la direction de Alain Altinoglu.

Force artistique permanente d’Angers Nantes Opéra, le chœur participe naturellement et activement à la politique d’action culturelle, en allant à la rencontre de tous les publics, en se produisant au rythme d’ateliers et de concerts participatifs dans les quartiers ou dans la rue, lors de certaines éditions des Accroches-Cœurs à Angers et traditionnellement à l’occasion de la Fête de la musique, dont le programme est répété sous la direction de Sandrine Abello pendant plusieurs mois avec les nantais et dans différentes maisons de quartiers, pour former, avec le concours de la ville de Nantes, un chœur de 3000 chanteurs « Et si on chantait ».
Pour les collégiens ou lycéens, le Chœur et sa chef de chœur sont également l’un des acteurs de sensibilisation à la musique d’éveil au chant choral. De même que le Chœur a participé à un concert-rencontre, à l’Institut des Hauts-Thébaudières (Vertou 44), dans le cadre de la politique d’ouverture d’Angers Nantes Opéra envers les spectateurs déficients visuels et jeunes handicapés.
Durant l’été 2012, et dans le cadre d’une tournée inspirée par le programme d’action culturelle menée initialement autour du Château de Barbe-bleue de Bartòk dans les châteaux d’Angers et de Nantes, le chœur s’est produit en concert au cœur d’un spectacle déambulatoire « à l’ombre de Barbe-bleue » dans des châteaux et sites emblématiques de la région (le Musée du Vieux-Château de Laval (53), le Château départemental de Châteaubriant (44), l’Abbaye de l’Epau ( le Mans – 72), le Haras national – parc départemental de l’Isle Briand au Lion d’Angers (49).
L’impact et le succès de ces actions ancrées dans les quartiers ou la région des Pays–de-la-Loire font que le Chœur a été récemment sollicité pour chanter à l’occasion de différentes inaugurations : celle du nouveau Pont Tabarly (Nantes) le 18 juin 2011, celle du nouveau théâtre de Saint-Nazaire en septembre 2012.

Cet été 2013, le Chœur était de nouveau convié aux Chorégies d’Orange pour deux productions : Le Vaisseau fantôme (Wagner), sous la direction de Mikko Franck, puis pour Un bal masqué (Verdi) sous la direction de Alain Altinoglu.
En 2014, le Chœur d’Angers Nantes Opéra sera l’interprète d’une création a capella LA DERNIERE FETE, spectacle conçu par Dirk Opstaele et Kurt Bikkenbergs pour la partie musicale, inspiré des pièces des Tchekhov et de mélodies slaves.

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT étudie le piano dès l’âge de 6 ans avec Louis-Claude THIRION au Conservatoire National de Région de Nantes. A 14 ans, elle entre dans la classe d’orgue de Micheline LAGACHE puis, près de Pascale MELIS, où elle obtient le Premier Prix à l’unanimité en 1989.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon-Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
Florence est l’arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT. Avec son frère Paul-Ronan au hautbois ils ont enregistré leur premier CD en l’église de Saint Aignan de Grand Lieu (44) sur l’orgue d’esthétique baroque allemand construit par le facteur d’orgue Denis LONDE en 2000. En 2007, ils ont enregistré un deuxième CD sur l’orgue Cavaillé-Coll/Mutin de la chapelle Saint Marc à Nantes intitulé « Paul LADMIRAULT et ses contemporains », autour des œuvres de leur aïeul.
En décembre 2012, elle a été élue membre actif de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire lui remet les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Olivier CHAPLAIS

Olivier CHAPLAIS

Après avoir travaillé l’orgue au Conservatoire National de Musique de Poitiers avec Dominique FERRAN, Olivier CHAPLAIS poursuit ses études avec Pascale MELIS, Éric LEBRUN et Michel BOURCIER. Il obtient ses Prix en Orgue et en Formation Musicale ainsi qu’une Maîtrise en Musicologie. Titulaire des Grandes Orgues de Sainte-Thérèse de Nantes, il travaille régulièrement en tant qu’organiste et continuiste avec les ensembles de la région : La Schola Cantorum, la Maîtrise de la Perverie, Il Coro Piccolo, Le Choeur Coloquinte, la Schola de la Cathédrale de Nantes, le Choeur de Chambre Eclats de Voix, l’Ensemble Vocal Aria Voce – dont il est l’un des organistes/clavecinistes – ensemble qu’il a également intégré en tant que chanteur. D’ailleurs, que ce soit en petit ensemble de chambre ou en grande formation orchestrale et vocale, il a une grande expérience vocale – il a dernièrement participé à l’enregistrement d’une messe inédite de Domenico SCARLATTI, enregistrement fait à Donostia réunissantaria olivier correction une quarantaine de chanteurs, les solistes de l’ensemble A Sei Voci et autant d’instrumentistes. Il s’est aussi produit au “Festival de la Chaise Dieu”, au “Festival du Printemps des Arts”, à la “Folle Journée de Nantes”, à Pampelune pour interpréter pendant le “Festival Música para un Tiempo de Oración”, le Stabat Mater de Scarlatti, pièce à dix voix pour 10 chanteurs.

Il se passionne aussi pour la gravure musicale, et a permis à l’Ensemble Vocal Aria Voce de présenter en concert les Concerti Musicali per uso di Chiesa de Giovanni LEGRENZI, les Litanies con le quatro Antifone della Beata Vergine de Giovanni Paolo COLONNA et les deux Messes à double choeur de Girolamo FRESCOBALDI.

Enfin, passionné d’informatique, il est l’administrateur et le concepteur des sites des Amis de l’Orgue de Nantes et de Loire Atlantique, de l’Académie de Recherche sur l’Interprétation Ancienne, ainsi que de l’Ensemble Vocal GIOCO VOCALE dont il est aussi le directeur artistique.