DIMANCHE 17 DECEMBRE 2017

EGLISE NOTRE DAME DE BON PORT – 16H00

 

Eclats de Voix

Eclats de Voix

Le choeur de chambre ECLATS de VOIX composé d’une vingtaine de chanteurs, a été créé en 2003 par Gérard BACONNAIS. Il interprète des oeuvres de la fin du XIXe siècle à nos jours en s‘appuyant sur des chanteurs confirmés ayant une grande pratique de la polyphonie, voire du chant soliste. Parmi les oeuvres abordées, des oeuvres profanes et sacrées, romantiques, néoclassiques et contemporaines. Le répertoire choisi, très riche sur le plan choral, permet de présenter aux mélomanes des compositions injustement méconnues ou peu proposées. Le choeur s’attache ainsi à faire aimer la musique contemporaine au plus grand nombre. Eclats de Voix se produit régulièrement à Nantes et dans sa région. Il est invité régulièrement par les Amis de l’orgue de Nantes et Loire- Atlantique, notamment dans des programmes autour de Noël. En 2004, l’ADDM l’a convié à un concert autour des compositeurs baltes. Le choeur s’est également produit à la Folle Journée de Nantes en 2005, 2008 et 2010, il sera présent lors de l’édition 2012.

gerard_baconnais

Gérard BACONNAIS

Gérard BACONNAIS est le directeur artistique et chef du « Choeur de Chambre Éclats de Voix ». Agrégé d’éducation musicale et de chant choral et titulaire du Diplôme d’état de direction d’ensembles vocaux, il étudie l’orgue avec Félix MOREAU et Jean BOYER, ainsi que le chant avec Jean LAURENS. Il crée en 1987 la maîtrise de la Perverie qui regroupera 150 choristes, avec laquelle il obtient plusieurs prix internationaux. Des stages de direction de choeur lui permettent de se perfectionner auprès de Philippe CAILLARD, Heins HENNIG des Petits Chanteurs de Hanovre et d’Edward HIGGINBOTTOM du New Collège d’Oxford. Il suit les cours de direction d’orchestre au Conservatoire National de Région de Nantes, dans la classe de Jenõ REHAK qu’il remplace à la Direction de la Schola Cantorum, en 1998. De 1995 à 2004, Gérard BACONNAIS a été chef de choeur de la maîtrise de l’Opéra de Nantes.

bourcier

Michel BOURCIER

Né à Nantes en 1964, Michel Bourcier est organiste de formation. Il reçoit notamment l’enseignement de l’organiste et chef d’orchestre Jean-Louis GIL qui lui fait partager sa passion pour la musique du XXième siècle. Parallèlement, il effectue des études approfondies d’écriture musicale avec le compositeur Christian VILLENEUVE puis se perfectionne dans cette discipline au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il obtient le 1er prix d’analyse dans la classe du compositeur Claude BALLIF.
Michel Bourcier est invité à donner des récitals d’orgue dans de hauts lieux de l’orgue français (Notre-Dame, Saint-Eustache, Saint-Remi-en-Provence, à la Cathédrale d’Auxerre, au Conservatoire Supérieur de Lyon, aux festivals de Toulouse-les-Orgues, Colla Voce de Poitiers, le Printemps des Orgues d’Angers, la Folle Journée de Nantes, etc.). Il est particulièrement sollicité pour se produire avec des solistes et des chœurs. A ce titre, il travaille régulièrement avec l’ensemble Les Eléments de Toulouse, l’Ensemble Vocal Michel Piquemal…
Sa rencontre avec le compositeur Jean-Louis FLORENTZ lui a permis de donner en création deux des quatre œuvres d’orgue de ce compositeur : « Les Laudes » (1985) et « Debout sur le soleil » (1991), cette dernière lui étant dédiée. Il donne aussi en création des œuvres de Jacques LENOT (« Aus der Engel Ordnungen », Second Livre d’Orgue), de Christophe LOOTEN (Livre d’Orgue), de Patrick BURGAN (« Ex Maria virgine »), de Valéry AUBERTIN (Seconde Sonate) et inscrit fréquemment des œuvres du XXième siècle à ses programmes, notamment les œuvres de Olivier MESSIAEN.
Titulaire du Certificat d’Aptitude, Michel Bourcier enseigne l’orgue au Conservatoire National de Région de Nantes. Il est titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et est membre de la commission des orgues non protégées au titre des monuments historiques pour le Ministère de la Culture.
La direction d’orchestre est une orientation nouvelle au sein de ses activités. Il dirige en 2003 la création de « Nod » de François ROSSÉ, pour ensemble de 80 cuivres, piano et percussion au C.N.R. de Nantes et en 2004 « Soldanelle », de Jean-Yves BOSSEUR, pour soprano et ensemble instrumental. Il est membre fondateur de l’ensemble instrumental Utopik, créé en 2004, et dont il est le chef principal.