AMIS DE L’ORGUE DE NANTES – ST AIGNAN DE GRANDLIEU
29 Novembre 2015

Né en 1979, Jean-Baptiste DUPONT est attiré par la musique depuis son plus jeune âge. Après avoir commencé par l’étude du piano, il se passionne pour l’orgue dont il débute l’apprentissage au sein de l’Institut de Musique Sacrée de Toulouse. Il entre ensuite au Conservatoire National de Région de Toulouse où il étudie l’orgue dans la classe de Michel Bouvard et obtient un premier prix mention très bien avec félicitations du Jury ainsi que le Diplôme d’Etudes Musicales. De plus, il y étudie l’écriture, l’analyse, la composition et l’orchestration. Ses études au conservatoire sont couronnées en 2006 par le prix François Vidal décerné par la ville de Toulouse.
Il se perfectionne ensuite au sein du Centre d’Etudes Supérieures de Musique & Danse (CESMD) de Toulouse où il obtient le Diplôme d’Etat de professeur d’orgue ainsi que le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien, dans la classe de Michel Bouvard, Jan-Willem Jansen (orgue et clavecin), Louis Robillard, Philippe Lefebvre (improvisation), et Thérèse Dussaut (piano).

Jean Baptiste DUPONT

Jean Baptiste DUPONT

Il a été finaliste dans un nombre important de concours internationaux tant en improvisation qu’en interprétation. Il est lauréat dans les concours suivants : concours international d’interprétation « Xavier Darasse » de Toulouse en octobre 2008 (3eme prix) ; concours international d’interprétation « Mikael Tariverdiev » de Kaliningrad, Russie, en 2009 (2eme prix, prix du public et prix du gouverneur) ; et le 1er prix du concours international d’improvisation de St-Albans (Angleterre, juillet 2009).
Il mène une carrière internationale de musicien concertiste qui l’a conduit dans plusieurs pays d’Europe, aux USA et en Russie, interprète d’un large répertoire allant de la Renaissance à notre époque, mais aussi improvisateur (nombreux récitals dédiés à l’improvisation, Ciné-Concerts…). On a pu l’entendre en direct à la Radio aux USA et en France. Il s’est produit dans les lieux prestigieux (Cathédrales de New-York, Paris, Westminster, Moscou, Berlin… ; Festivals de Bordeaux, Toulouse les Orgues, Toulouse d’été, festival de l’Epau, festival du Périgord noir, festival de Comminges, festival international d’improvisation de Berlin… ; Philharmonie d’Essen, Mariinsky et Conservatoire de Saint-Pétersbourg ; etc.)
Il est régulièrement invité pour des master-classes, notamment dans le domaine de l’improvisation. Il a été membre de jury de concours aux USA et en Allemagne.
Il enregistre actuellement l’intégrale de l’œuvre d’orgue de Max Reger aux éditions Hortus dont le volume 1, paru en avril 2012, a été chaleureusement salué par la critique internationale. Sa version de la fantaisie de choral opus 52-3 a été préférée à six autres versions dans l’émission « le Jardin des Critiques » de France-Musique. Reconnu pour son travail autour de l’œuvre de Max Reger, il participe, en octobre 2012, au colloque international organisé par le Max Reger Institut et l’Académie des Sciences et de la Littérature de Mayence (Allemagne).
En tant que compositeur, il est l’auteur d’œuvres pour instruments solistes, de musique de chambre et de musiques de film muets.
Tous les aspects et esthétiques de son instrument le passionnent incluant la facture d’orgue et l’organologie. Il a perfectionné ses connaissances en suivant de près le travail de facteurs d’orgues, en participant à de nombreuses études préalables de restaurations, en réalisant une partie du nouvel inventaire des orgues de Midi-Pyrénées. Il effectue ainsi de nombreux relevés qui lui permettent d’approfondir largement sa culture dans le domaine de l’organologie. Il participe à la publication d’ouvrages sur les facteurs d’orgue du XIXème siècle en Midi-Pyrénées.

Il a été titulaire du grand orgue Aristide Cavaillé-Coll de l’Abbatiale de Moissac de 1998 à 2012, et co-titulaire à Notre-Dame la Dalbade, Toulouse, de 2009 à 2012. Il est aussi organiste adjoint aux grandes orgues Cavaillé-Coll de la Basilique St-Sernin de Toulouse depuis 2004. Il a été nommé, sur concours en avril 2012, titulaire des grandes orgues de la Cathédrale de Bordeaux.

Voici son programme :

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Toccata, Adagio et Fugue BWV 564

Franz TUNDER (1614-1641)
Choral : In dich hab ich gehoffet Herr Auff

Dietrich BUXTEHUDE (1637-1707)
Choral : Nun komm der Heiden Heiland

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Fantasia und Fuga in a-moll
Choral : Nun komm der Heiden Heiland
Pastorale

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
Fantaisie en f K608

AMIS DE L’ORGUE DE NANTES – ST NICOLAS
22 Novembre 2015

Jean Jacques METZ

Jean Jacques METZ

Jean-Jacques METZ est professeur au Conservatoire de Région de Nantes et a été soliste de l’Orchestre national des Pays de Loire. Pédagogue reconnu, il est l’auteur d’une méthode parue en 2012, pour faire progresser la transmission collective dans l’enseignement musical. Il conduit un orchestre, l’Urbain’s band, regroupant des enfants de l’école primaire Urbain-le-Verrier de Nantes, située en Zep (Zone d’éducation prioritaire).

Jeanne CHICAUD

Jeanne CHICAUD

Née en 1991, Jeanne Chicaud se forme aux conservatoires de Nantes (classe de Michel Bourcier) et Strasbourg (classe d’Aude Heurtematte), où elle obtient en 2013 sa licence d’orgue interprétation avec mention bien. Elle poursuit ses études en master au conservatoire national de Vicence(Italie) dans la classe de Roberto Antonello en orgue et Patrizia Marisaldi au clavecin.
Elle se produit régulièrement comme soliste (Angers, la Bernerie en Retz, festival di Arzignano, festival organistico internazionale di Liguria, Luxembourg…) ou accompagnatrice d’ensembles vocaux et/ou instrumentaux en France et à l’étranger (Ensemble vocal universitaire de Strasbourg, COGEN, chœur de Vallet, ensemble di musica antica dei conservatori veneti…)
En mai 2015, elle remporte le premier prix lors de la troisième édition du concours « Rino Benedet » à Bibione (Italie)

Jean-Jacques Metz et Jeanne Chicaud ont déjà donné, ensemble, plusieurs concerts en France et en Allemagne. Ils interpréteront essentiellement des oeuvres classiques et baroques de Corelli, JS Bach, John Baston, Kerll, JB Loeillet, Böhn, Telemann…

Voici leurs programmes :

Jean Baptiste LULLY (1632-1687)
Air de Rolland, Air de Thétis et Pelée, Air de Psiché, Air d’Isis, Air d’Amadis et Air de Proserpine en Ré majeur

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Prélude et fugue en Ré majeur BWV532

Tomaso Giovanni ALBINONI (1671-1751)
Concerto en ré mineur : Allegro e non presto, Adagio, Allegro

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Schmücke dich, o liebe Seele BWV654

Georg Philipp TELEMANN (1681-1767)
Fantaisie n°1 : Vivace-Allegro

Fernando GERMANI (1906-1998)
Toccata op12

John BASTON (1685-1740)
Concerto en Do majeur : Allegro, Adagio,Presto

AMIS DE L’ORGUE DE NANTES : 15 Novembre 2015

Prenez quelques vieux airs bretons. Confiez-les à un duo magique : bombarde et orgue. Laissez-lui toute liberté puis écoutez ! Voilà nos vieilles danses et complaintes rajeunies, splendides, bien vivantes, transfigurées par le doigté et le souffle d’André Le Meut.
Nous voici transportés hors du temps, dans une autre dimension ! Les orgues sont là pour soutenir la bombarde, lui permettre de s’envoler vers les sommets. Et Philippe Bataille n’a pas son pareil pour mettre en valeur toute la virtuosité d’André Le Meut. Sa présence est discrète et il lui faut un immense talent et beaucoup d’humilité face à ce sonneur hors norme. André Le Meut nous démontre que tout instrument est noble quand on sait lui donner une âme. Sa bombarde se hisse au niveau d’une trompette, d’un saxophone. Attaque nette et incisive des danses, extrême sensibilité dans la modulation du phrasé des mélodies : de l’énergie et de l’émotion à l’état pur ! Laissez-vous porter par leur sublime interprétation !

Les Celtomania 2015 !

C’était il y a 26 ans, trois villes, Nantes, Orvault, Saint-Herblain, se regroupaient pour programmer en concertation des artistes de la péninsule armoricaine. Depuis, 31 communes différentes du département ont accueilli notre festival avec près de 400 artistes, exprimant à leur manière leurs racines bretonnes. 2015 ne déroge pas à la règle, on trouvera du 4 octobre au 15 novembre prochains, 16 spectacles avec un rayonnement géographique autour de l’estuaire de la Loire.

Philippe BATAILLE

Philippe BATAILLE

Titulaire du Grand Orgue Historique de l’église Saint-Cornély de Carnac, Philippe BATAILLE est né en 1964 au Mans. Il commence l’orgue avec Félix MOREAU, organiste de la Cathédrale de Nantes. Il poursuit ses études avec Gaston LITAIZE au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés où il obtient un Premier Prix d’orgue en 1987. Il se perfectionne ensuite avec Marie-Claire ALAIN au C.N.R. de Rueil-Malmaison et est récompensé par un Premier Prix à l’unanimité en 1991, le Prix d’excellence en 1992 et le Prix de Virtuosité en 1993.

Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de Musique Ancienne. Il enseigne depuis à L’Ecole Nationale de Musique du Mans où il poursuit sa formation et travaille le chant, le clavecin et la basse continue. Depuis 1997, Philippe BATAILLE est Organiste Titulaire du Grand Orgue Historique (1775) de l’église Saint-Cornély de Carnac. Il vient également d’être nommé, en mars 2008, Organiste Titulaire du Grand Orgue de la basilique Saint Martin de Tours. Concertiste, il se produit très fréquemment seul ou au sein de diverses formations comme soliste ou continuiste. Ses récitals lui permettent de jouer des instruments prestigieux tels que : N-D de Paris, la Madeleine, Saint Roch ainsi que dans de nombreuses cathédrales françaises, Bourges, Nantes, Tours, Le mans, Le Havre, Bordeaux, Saintes… En 2000, il fonde un duo Bombarde et Orgue avec André Le MEUT, talabarder. Ils ont très récemment enregistré un CD Bombarde et Orgue Sonamb ihuel enregistrement unanimement salué par la critique, produit par Label productions et distribué par Coop Breizh (CD 985).

André LE MEUT

André LE MEUT

André LE MEUT est né en 1964 à Ploemel, près d’Auray, au sein d’une famille d’agriculteurs qui a toujours perpétué la tradition bretonne chantée. Il entend donc très tôt de nombreuses mélodies vannetaises qu’il transpose à la bombarde pour les sonner en couple « bombarde et biniou » avec ses compères Ronan LATRY (Champions de Bretagne 2001), Hubert RAUD ou Dominique LE BLAY (maintes fois Champions du Morbihan), en duo « bombarde / chant et accordéon » avec Samuel Le HENANFF (Lauréats 2003 du Grand Prix Kan ar Bobl (Le chant du peuple), en trio bombarde, biniou et accordéon, en duo bombarde et orgue avec Hervé RIVIERE puis Philippe BATAILLE, au sein du bagad Roñsed-Mor (chevaux de mer) de Locoal-Mendon, maintes fois champion de Bretagne, bagad qu’il dirigera de 1991 à 2005. Il sonne et chante aussi avec le quintet Richard QUESNEL (piano et cordes). Titulaire du Diplôme d’Etat puis du Certificat d’Aptitude à l’enseignement de la musique traditionnelle bretonne, il participe au collectage, à la numérisation, à la transcription et la transmission du répertoire breton vannetais chanté et sonné aux archives départementales du Morbihan

Voici leur programme :

Bombarde et orgue
Er ieuankiz gouarnet : la jeunesse gardée (mélodie)
En eostig : le rossignol (marche)
Ma triste destinée (mélodie)
Tours (danse)
J.S. Bach : Toccata et fugue en mi Majeur BWV 566 (orgue)
Bombarde et orgue
Ni ho salud : Angelus (cantique)
O Santez Barb : O, Sainte Barbe (cantique)
Pardon, men Doué, pardon : Pardon, mon Dieu, pardon (cantique)
Tad karet Sant Armel : Saint Armel, Père bien-aimé (cantique)

Chant et orgue
Skolan : Saint Colomban (sur le thème du pardon).
Chant collecté en 1910 par Yves Le Diberder auprès de Perrine Daniel de Pont Scorff, mais dont l’histoire était déjà chantée au IX ième siècle au pays de Galles.
Bombarde et orgue
Komz e rér dein a ziméein : On me parle de mariage (mélodie)
Sonet bombard : sonnez, bombarde (marche)
En dud euredet a neùé : les nouveaux mariés (mélodie)
Gavotte pourlet (danse)
Ave Maria de Caccini
Adagio de « L’hiver » de Vivaldi
Dérobée de Guingamp (danse)
Joseph Bonnet : variations de concert, opus 1 (orgue)
Bombarde et orgue
En tad moualh : le merle (marche)
En hani dilézet : le délaissé (mélodie)
Laridé (danse)

Concert Samedi 17 octobre – Nort/Erdre

Nort/Erdreune Petite annonces des Amis de l’Orgue de Nort/Erdre

A l’orgue, Patrick Branchereau, organiste au sein de la paroisse St Jean d’Erdre et Gesvres.
Invitée d’honneur l’Harmonie Saint-Michel.
Au programme : Symphonie finale de St Saëns, extraits du Carmina Burana de Carl Orff, pièces irlandaises : Londonderry Air et Amazing grace, et bien d’autres oeuvres, avec la participation de Véronique Poirier-Vételé au chant, Céline Oheix au piano, Christian Danton au hautbois et Maïwenn Pasgrimaud au violon.

 

Saison 2015 – 2016

Vous l’attendiez ! Voici la saison 2015/2016 des Amis de l’Orgue de Nantes et de Loire Atlantique !!!


Dimanche 15 novembre 2015 à 16h00

Basilique Saint Nicolas
Concert avec le Festival Celtomania : Bombarde et Orgue
André Le Meut, Bombarde
Philippe Bataille, organiste à Tours et Carnac.

Dimanche 22 novembre 2015 à 16h00
Basilique Saint Nicolas
Concert Trompette et orgue
Jean Jacques Metz, professeur au CRR
Jeanne Chicaud, organiste à La Planche et Maisdon sur Sèvre.

Dimanche 29 novembre 2015 à 16h00
Eglise de Saint Aignan
Jean-Baptiste Dupont, organiste de la cathédrale de Bordeaux (à confirmer)

Dimanche 06 décembre 2015 à 16h00
Eglise de Notre Dame de Bon Port
Concert annuel de la Maîtrise de Notre Dame de Bon Port
Olivier CHAPLAIS & Florence LADMIRAULT, organistes et direction

Dimanche 13 décembre 2015 à 16h00
Eglise de Notre Dame de Bon Port
Ensemble vocal Eclats de Voix, dirigé par Gérard Baconnais
Mickaël Durand, organiste de la cathédrale de Nantes

Dimanche 20 décembre 2015 à 16h00
Eglise Notre Dame de Bon Port
Concert de Noël
L’ensemble féminin Callisto dirigé par Elisabeth Baconnais
Florence Ladmirault, Organiste de Saint Nicolas de Nantes

Dimanche 10 janvier 2016 à 16h00
Eglise de Saint Aignan
Léonor Leprêtre, soprano
Michel BOURCIER, organiste de la Cathédrale de Nantes

Dimanche 6 mars 2016
Eglise de St Aignan
Ensemble Vocal Aria Voce, dirigé par Philippe LE CORF
Olivier CHAPLAIS, organiste de Sainte Thérèse

Dimanche 10 Janvier 2016

Michel BOURCIER

Michel BOURCIER

Formé aux Conservatoires de Nantes et d’Angers, Michel BOURCIER se perfectionne au CNSMD de Paris. Professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes, il est depuis 2007 l’un des trois titulaires des orgues de la cathédrale de Nantes. Son attirance pour la musique de notre temps l’a amené à collaborer avec plusieurs compositeurs contemporains : il a ainsi joué ou donné en création des œuvres de Jacques Lenot, Christophe Looten et Valéry Aubertin, et participé au premier enregistrement de l’œuvre d’orgue de ce dernier – enregistrement récompensé d’un “Choc” du Monde de la Musique et d’un Diapason découverte. Premier interprète de l’œuvre de Jean-Louis Florentz, disparu en 2004, et créateur de deux de ses œuvres – Les Laudes, et Debout sur le soleil, qui lui est dédié -, il est régulièrement sollicité par des organistes français et étrangers pour des conseils sur l’œuvre de ce compositeur, à laquelle il consacre actuellement une étude. Parallèlement à sa carrière d’organiste, Michel Bourcier a fondé collégialement en 2005 l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental nantais à géométrie variable dont la vocation est de diffuser le répertoire des XXe et XXIe siècles. Dans ce cadre, il a dirigé des œuvres de Pierre Boulez, György Ligeti, Arnold Schönberg, Betsy Jolas, Michaël Levinas, Alexandros Markéas, Tristan Murail, Philippe Hurel…

Léonor LEPRETRE

Léonor LEPRETRE

Léonor LEPRÊTRE est pianiste de formation. Après des études de graphisme et publicité, elle suit les cours de chant de Tania Gedda au CNR de Rouen et obtient son prix de chant en 1999 (DEM). Après ses débuts dans les chœurs de l’opéra de Rouen et à l’Atelier choral de l’opéra qui rayonnera pendant trois ans à travers toute la Normandie (oratorios),elle intègre les Jeunes Solistes, chœur parisien de musique contemporaine dirigé par Rachid Safir avec lequel elle chante plusieurs créations au Châtelet, à la Cité de la musique. Elle commence à se spécialiser en musique baroque et en mélodie française et suit les enseignements respectifs d’Isabelle Poulenard et de Véronique Dietschy.Léonor se produit très régulièrement en soliste et en choriste.Elle se produit tantôt avec l’ensemble vocal de Nantes dirigé par Paul Colléaux tantôt avec Aria Voce dirigé par Philippe Lecorf ainsi qu’avec la Chapelle Musique du Val de Grâce de Paris dirigée par Etienne Ferchaud.Elle a été invitée par l’Alliance française en Inde pour un récital de mélodie française à New-Delhi. Elle obtient son premier rôle d’opéra dans Pirame et Thisbé à l’opéra Graslin de Nantes en mai 2007. Elle chante chaque année aux Folles Journées de Nantes en soliste ou choriste ( programmes Schubert, Schütz …avec l’Ensemble Vocal de Nantes).
Plus récemment, elle a chanté avec la Symphonie du Marais –direction Hugo Reyne- au domaine de la Chabotterie en Vendée. Elle se consacre notamment à la musique baroque avec l’ensemble musical Europa Barocca.Léonor est passionnée de pédagogie du chant. Elle obtient le diplôme d’Etat de chant en mars 2009. Elle est professeur de chant au chœur de l’Orchestre National des Pays de Loire dirigé par Valérie Fayet et assistante spécialisée en technique vocale au Conservatoire de Nantes.

Voici leur programme :

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Cantate « Ich habe genug » BWV 82a
Aria (Ich habe genug)
Recitativo (Ich habe genug ! Mein Trost ist nur allein)
Aria (Schlummert ein, ihr matten Augen)
Recitativo (Mein Gott !)
Aria (Ich freue mich auf meinen Tod)

Bernardo Storace (v. 1637 – v. 1707)
Ciaccona (Selva di varie compositioni d’intavolatura per cimbalo ed organo, Venezia, 1664)

Jehan Alain (1911-1940)
Ave Maria

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Passacaglia et Thema fugatum in c BWV 582

Wofgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Exsultate, Jubilate K 165
I. Allegro (Exsultate, jubilate)
Recitativo (Fulget amicadies)
II. Andante (Tu virginum corona)
III. Vivace (Alleluja)

Dimanche 20 Décembre 2015

ensemblecallisto

Ensemble Vocal CALLISTO

L’Ensemble Vocal Callisto est un ensemble féminin de la région des Pays de la Loire. Créé par Élisabeth et Anne-Claire Baconnais en 2013, il réunit de jeunes chanteuses et comédiennes professionnelles.
Callisto se produit en formation à géométrie variable de 2 à 15 chanteuses a cappella ou accompagnées selon les œuvres. Cette formation de chambre explore le répertoire à voix égales de l’époque baroque à la création contemporaine en passant par le romantisme allemand, la musique française du XXe et des arrangements de chansons populaires.
Callisto, ne voulant pas se spécialiser dans un style musical, cherche à créer des passerelles entre les musiques savantes, contemporaines, populaires, lyriques, sous toutes formes vocales.
Callisto aime créer un échange avec son auditoire au travers de concerts où la mise en espace scénique revêt une importance particulière. Tour à tour sérieux, ludique et émouvant, cette proximité avec le public devient un partage festif.
Callisto s’est donné pour mission d’aller à la rencontre de publics peu habitués à l’art vocal, dans les écoles, les quartiers défavorisés et auprès de jeunes en difficulté.
Callisto se veut ambassadeur des voix féminines.

Elisabeth BACONNAIS

Elisabeth BACONNAIS

Élisabeth Baconnais découvre très jeune la musique par le biais du chant choral et du piano. Passionnée par le chant, elle travaille sa voix avec J. Laurens et J. Collard, et suit les cours de direction d’orchestre et de chœur auprès de P. Caillard, D. Willcocks et E. Higginbottom. Certifiée d’éducation musicale et de chant choral, elle étudie l’histoire de la musique et l’analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Professeur de chant et de musique à Nantes, elle participe à la création de la Maîtrise de la Perverie et gagne avec celle-ci plusieurs prix lors de concours internationaux. Elle intègre l’Opéra de Nantes en 1998 en tant que professeur de technique vocale de la Maîtrise et chef de chœur. Elle co-fonde le chœur Mezza Voce en 2005. Passionnée de mise en scène, elle monte régulièrement des spectacles musicaux et s’investit dans des projets originaux tel le spectacle « Noël en Vendée » où son chœur jouait et chantait au côté de Lambert Wilson sous la direction de Rémi Gousseau. Elle participe souvent à des festivals tels La Folle Journée, Les S’sentiels et Les Amis de l’Orgue et a enregistré plusieurs CD avec ses différents ensembles : des chœurs de Mozart, de la musique française du 20e et des créations contemporaines.

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT étudie le piano dès l’âge de 6 ans avec Louis-Claude THIRION au Conservatoire National de Région de Nantes. A 14 ans, elle entre dans la classe d’orgue de Micheline LAGACHE puis, près de Pascale MELIS, où elle obtient le Premier Prix à l’unanimité en 1989.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon-Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
Florence est l’arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT. Avec son frère Paul-Ronan au hautbois ils ont enregistré leur premier CD en l’église de Saint Aignan de Grand Lieu (44) sur l’orgue d’esthétique baroque allemand construit par le facteur d’orgue Denis LONDE en 2000. En 2007, ils ont enregistré un deuxième CD sur l’orgue Cavaillé-Coll/Mutin de la chapelle Saint Marc à Nantes intitulé « Paul LADMIRAULT et ses contemporains », autour des œuvres de leur aïeul.

En décembre 2012, elle a été élue membre actif de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire lui remet les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Dimanche 13 Décembre 2015

Eclats de Voix

Eclats de Voix

Le choeur de chambre ECLATS de VOIX composé d’une vingtaine de chanteurs, a été créé en 2003 par Gérard BACONNAIS. Il interprète des oeuvres de la fin du XIXe siècle à nos jours en s‘appuyant sur des chanteurs confirmés ayant une grande pratique de la polyphonie, voire du chant soliste. Parmi les oeuvres abordées, des oeuvres profanes et sacrées, romantiques, néoclassiques et contemporaines. Le répertoire choisi, très riche sur le plan choral, permet de présenter aux mélomanes des compositions injustement méconnues ou peu proposées. Le choeur s’attache ainsi à faire aimer la musique contemporaine au plus grand nombre. Eclats de Voix se produit régulièrement à Nantes et dans sa région. Il est invité régulièrement par les Amis de l’orgue de Nantes et Loire- Atlantique, notamment dans des programmes autour de Noël. En 2004, l’ADDM l’a convié à un concert autour des compositeurs baltes. Le choeur s’est également produit à la Folle Journée de Nantes en 2005, 2008 et 2010, il sera présent lors de l’édition 2012.

gerard_baconnais

Gérard BACONNAIS

Gérard BACONNAIS est le directeur artistique et chef du « Choeur de Chambre Éclats de Voix ». Agrégé d’éducation musicale et de chant choral et titulaire du Diplôme d’état de direction d’ensembles vocaux, il étudie l’orgue avec Félix MOREAU et Jean BOYER, ainsi que le chant avec Jean LAURENS. Il crée en 1987 la maîtrise de la Perverie qui regroupera 150 choristes, avec laquelle il obtient plusieurs prix internationaux. Des stages de direction de choeur lui permettent de se perfectionner auprès de Philippe CAILLARD, Heins HENNIG des Petits Chanteurs de Hanovre et d’Edward HIGGINBOTTOM du New Collège d’Oxford. Il suit les cours de direction d’orchestre au Conservatoire National de Région de Nantes, dans la classe de Jenõ REHAK qu’il remplace à la Direction de la Schola Cantorum, en 1998. De 1995 à 2004, Gérard BACONNAIS a été chef de choeur de la maîtrise de l’Opéra de Nantes.

Michaël DURAND

Michaël DURAND

Diplômé du conservatoire national supérieur de musique de Paris en orgue (2001), en basse-continue (2002) et en pédagogie (Certificat d’aptitude en 2007), Mickael DURANT s’est perfectionné auprès de Wolfgang Zerer à Hambourg et s’est vu récompensé du diplôme de « Konzertexam » en 2005.
Il est également claveciniste, instrument qu’il a perfectionné auprès de Bob van Asperen au conservatoire d’Amsterdam après avoir obtenu le DEM dans la classe d’Elisabeth Joyé à Paris.
Il pratique la viole de gambe dpuis 2004 et vient d’obtenir son DEM au Conservatoire de Nantes. Il joue régulièrement en duo avec Philippe Lafitte (trompettiste), Nicolas Cock-Vassiliou (Hautboïste) , Gaëlle Coulon (programmes à quatre mains), et il est membre de l’ensemble Macadam dirigé par Etienne Ferchaud.
Professeur d’orgue au Conservatoire d’Alençon, il a été nommé organiste titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et accompagnateur de la Maîtrise en 2012.
En contrepoint à son parcours d’instrumentiste, il pratique le chant (Ténor) et a collaboré à de nombreux projets en tant que choriste et soliste.

Dimanche 06 Décembre 2015

La tradition chorale de Notre-Dame de Bon-Port remonte à la construction de l’église (environ 1853). Avant la guerre 1914-1918, la maîtrise eut pour directeurs deux musiciens qui firent une grande carrière à Paris : Michel d’Argeuve et Auguste Le Guennant qui, avec Madame Le Meignan, et à partir de cet ensemble vocal, fondèrent la Scola Cantorum. Après la tourmente de la guerre 1939-1945 (église frappée par les bombardements le 16 septembre 1943 puis fermée), le chanoine Lebrun, curé de la paroisse demande à Maurice Pôté, titulaire des grandes orgues, de renouer avec cette ancienne tradition. La maîtrise vit au rythme de l’année liturgique. Maurice Pôté institue la tradition du concert de Noël. Florence Ladmirault reprend en 1993 la maîtrise en devenant maître de choeur et organiste de la paroisse, charge qu’elle partage avec Damien Rahier, co-titulaire du grand-orgue depuis 2007. La maîtrise a ainsi fait vivre le mystère de la Nativité à travers de nombreux Noëls populaires et a interprété ces dernières années la messe de Noël de M.A Charpentier, des messes de L. Vierne, des œuvres de C. Franck et G. Fauré, la cantate « en forme de colombe » d’E. Daniel…

florence

Florence LADMIRAULT

Florence LADMIRAULT étudie le piano dès l’âge de 6 ans avec Louis-Claude THIRION au Conservatoire National de Région de Nantes. A 14 ans, elle entre dans la classe d’orgue de Micheline LAGACHE puis, près de Pascale MELIS, où elle obtient le Premier Prix à l’unanimité en 1989.
Poursuivant ses études d’orgue, elle entre au C.N.R. de Rueil-Malmaison dans la classe de Susan LANDALE et obtient un Premier Prix en 1991.
Organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Notre Dame de Bon-Port et Chef de Chœur dans cette même paroisse, elle est également titulaire du grand orgue de la basilique Saint Nicolas à Nantes. Elle enseigne dans les écoles municipales de musique d’Orvault et de Vertou.
Florence est l’arrière petite fille du compositeur nantais Paul LADMIRAULT. Avec son frère Paul-Ronan au hautbois ils ont enregistré leur premier CD en l’église de Saint Aignan de Grand Lieu (44) sur l’orgue d’esthétique baroque allemand construit par le facteur d’orgue Denis LONDE en 2000. En 2007, ils ont enregistré un deuxième CD sur l’orgue Cavaillé-Coll/Mutin de la chapelle Saint Marc à Nantes intitulé « Paul LADMIRAULT et ses contemporains », autour des œuvres de leur aïeul.
En décembre 2012, elle a été élue membre actif de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Le 25 avril 2014, le Préfet des Pays de la Loire lui remet les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Olivier CHAPLAIS

Olivier CHAPLAIS

Après avoir travaillé l’orgue au Conservatoire National de Musique de Poitiers avec Dominique FERRAN, Olivier CHAPLAIS poursuit ses études avec Pascale MELIS, Éric LEBRUN et Michel BOURCIER. Il obtient ses Prix en Orgue et en Formation Musicale ainsi qu’une Maîtrise en Musicologie. Titulaire des Grandes Orgues de Sainte-Thérèse de Nantes, il travaille régulièrement en tant qu’organiste et continuiste avec les ensembles de la région : La Schola Cantorum, la Maîtrise de la Perverie, Il Coro Piccolo, Le Choeur Coloquinte, la Schola de la Cathédrale de Nantes, le Choeur de Chambre Eclats de Voix, l’Ensemble Vocal Aria Voce – dont il est l’un des organistes/clavecinistes – ensemble qu’il a également intégré en tant que chanteur. D’ailleurs, que ce soit en petit ensemble de chambre ou en grande formation orchestrale et vocale, il a une grande expérience vocale – il a dernièrement participé à l’enregistrement d’une messe inédite de Domenico SCARLATTI, enregistrement fait à Donostia réunissantaria olivier correction une quarantaine de chanteurs, les solistes de l’ensemble A Sei Voci et autant d’instrumentistes. Il s’est aussi produit au “Festival de la Chaise Dieu”, au “Festival du Printemps des Arts”, à la “Folle Journée de Nantes”, à Pampelune pour interpréter pendant le “Festival Música para un Tiempo de Oración”, le Stabat Mater de Scarlatti, pièce à dix voix pour 10 chanteurs.

Il se passionne aussi pour la gravure musicale, et a permis à l’Ensemble Vocal Aria Voce de présenter en concert les Concerti Musicali per uso di Chiesa de Giovanni LEGRENZI, les Litanies con le quatro Antifone della Beata Vergine de Giovanni Paolo COLONNA et les deux Messes à double choeur de Girolamo FRESCOBALDI.

Enfin, passionné d’informatique, il est l’administrateur et le concepteur des sites des Amis de l’Orgue de Nantes et de Loire Atlantique, de l’Académie de Recherche sur l’Interprétation Ancienne, ainsi que de l’Ensemble Vocal GIOCO VOCALE dont il est aussi le directeur artistique.

Dimanche 29 Novembre 2015

Né en 1979, Jean-Baptiste DUPONT est attiré par la musique depuis son plus jeune âge. Après avoir commencé par l’étude du piano, il se passionne pour l’orgue dont il débute l’apprentissage au sein de l’Institut de Musique Sacrée de Toulouse. Il entre ensuite au Conservatoire National de Région de Toulouse où il étudie l’orgue dans la classe de Michel Bouvard et obtient un premier prix mention très bien avec félicitations du Jury ainsi que le Diplôme d’Etudes Musicales. De plus, il y étudie l’écriture, l’analyse, la composition et l’orchestration. Ses études au conservatoire sont couronnées en 2006 par le prix François Vidal décerné par la ville de Toulouse.
Il se perfectionne ensuite au sein du Centre d’Etudes Supérieures de Musique & Danse (CESMD) de Toulouse où il obtient le Diplôme d’Etat de professeur d’orgue ainsi que le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien, dans la classe de Michel Bouvard, Jan-Willem Jansen (orgue et clavecin), Louis Robillard, Philippe Lefebvre (improvisation), et Thérèse Dussaut (piano).

Jean Baptiste DUPONT

Jean Baptiste DUPONT

Il a été finaliste dans un nombre important de concours internationaux tant en improvisation qu’en interprétation. Il est lauréat dans les concours suivants : concours international d’interprétation « Xavier Darasse » de Toulouse en octobre 2008 (3eme prix) ; concours international d’interprétation « Mikael Tariverdiev » de Kaliningrad, Russie, en 2009 (2eme prix, prix du public et prix du gouverneur) ; et le 1er prix du concours international d’improvisation de St-Albans (Angleterre, juillet 2009).
Il mène une carrière internationale de musicien concertiste qui l’a conduit dans plusieurs pays d’Europe, aux USA et en Russie, interprète d’un large répertoire allant de la Renaissance à notre époque, mais aussi improvisateur (nombreux récitals dédiés à l’improvisation, Ciné-Concerts…). On a pu l’entendre en direct à la Radio aux USA et en France. Il s’est produit dans les lieux prestigieux (Cathédrales de New-York, Paris, Westminster, Moscou, Berlin… ; Festivals de Bordeaux, Toulouse les Orgues, Toulouse d’été, festival de l’Epau, festival du Périgord noir, festival de Comminges, festival international d’improvisation de Berlin… ; Philharmonie d’Essen, Mariinsky et Conservatoire de Saint-Pétersbourg ; etc.)
Il est régulièrement invité pour des master-classes, notamment dans le domaine de l’improvisation. Il a été membre de jury de concours aux USA et en Allemagne.
Il enregistre actuellement l’intégrale de l’œuvre d’orgue de Max Reger aux éditions Hortus dont le volume 1, paru en avril 2012, a été chaleureusement salué par la critique internationale. Sa version de la fantaisie de choral opus 52-3 a été préférée à six autres versions dans l’émission « le Jardin des Critiques » de France-Musique. Reconnu pour son travail autour de l’œuvre de Max Reger, il participe, en octobre 2012, au colloque international organisé par le Max Reger Institut et l’Académie des Sciences et de la Littérature de Mayence (Allemagne).
En tant que compositeur, il est l’auteur d’œuvres pour instruments solistes, de musique de chambre et de musiques de film muets.
Tous les aspects et esthétiques de son instrument le passionnent incluant la facture d’orgue et l’organologie. Il a perfectionné ses connaissances en suivant de près le travail de facteurs d’orgues, en participant à de nombreuses études préalables de restaurations, en réalisant une partie du nouvel inventaire des orgues de Midi-Pyrénées. Il effectue ainsi de nombreux relevés qui lui permettent d’approfondir largement sa culture dans le domaine de l’organologie. Il participe à la publication d’ouvrages sur les facteurs d’orgue du XIXème siècle en Midi-Pyrénées.

Il a été titulaire du grand orgue Aristide Cavaillé-Coll de l’Abbatiale de Moissac de 1998 à 2012, et co-titulaire à Notre-Dame la Dalbade, Toulouse, de 2009 à 2012. Il est aussi organiste adjoint aux grandes orgues Cavaillé-Coll de la Basilique St-Sernin de Toulouse depuis 2004. Il a été nommé, sur concours en avril 2012, titulaire des grandes orgues de la Cathédrale de Bordeaux.

Voici son programme :

Heinrich Scheidemann (1595-1663)
Praeambulum in d

Franz Tunder (1614-1641)
Choral : In dich hab ich gehoffet Herr Auff

Dietrich Buxtehude (1637-1707)
Choral : Nun komm der Heiden Heiland
Präludium in d BuxWV 140

Jean Sebastian Bach (1685-1750)
Choral : Nun komm der Heiden Heiland
Toccata, Adagio et Fugue BWV 564
Pastorale

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Fantaisie en f K608

1 2 3 4 18